Perdre ou ne pas perdre du poids : merci le métabolisme ?

Manger sans grossir, c'est possible... mais pas pour tout le monde !

--- Le ---

Avoir une alimentation saine et variée est essentiel pour garder la ligne. Mais un autre élément entre en jeu pour perdre du poids : le métabolisme.

Perdre ou ne pas perdre du poids : merci le métabolisme ?
© iStockphoto - SIphotography ©
David Costa

Coach Forme & Muscu | www.davidcosta.fr

Vous avez sans doute déjà été surpris par la quantité de calories que pouvait ingérer certaines personnes à la ligne fine. Vous êtes-vous déjà demandé pour quelles raisons ces dernières arrivent à rester minces ? Leur secret n'est pas magique mais scientifique : c'est une question de métabolisme.

Qu'est-ce que le métabolisme de base ?

Ce mot barbare est très souvent utilisé dès lors que l'on parle de perte de poids (ou, à l'inverse, dans le cas d'hommes qui cherchent à grossir). Mais qu'est-ce que cela signifie concrètement ?

En fait, votre métabolisme de base correspond à votre dépense calorique indispensable au maintien des fonctions vitales de votre organisme : l’activité cérébrale, la respiration, l’activité cardiaque, l’activité de vos muscles posturaux, la digestion, les sécrétions hormonales, la régulation de la température corporelle.

Les hommes ne sont pas tous égaux devant la prise de poids

Cette dépense énergétique est variable d’un individu à un autre. Plus elle est élevée, plus vous avez besoin de consommer de calories, et cela, sans prendre de poids. Au métabolisme basal s’ajoutent d'autres dépenses énergétiques liées à l’activité sportive réalisée, le rythme de vie, le mode de vie...

Faire du sport plutôt qu'un régime

Quand on veut perdre du poids, l'une de solutions auxquelles ont pense immédiatement est de faire un régime. Nous avions d'ailleurs publié ici un comparatif des méthodes minceur les plus efficaces.

Oui, mais voilà, ce n'est pas une solution miracle. D'autant que, lors d'un régime, manger trop peu peut aller à l’encontre de la perte de poids. Le corps va se mettre en situation d’alerte pour se préserver, à cause de la carence en nourriture. C’est pour cela qu’il s’adapte en diminuant son métabolisme et donc le nombre de calories consommées. De plus, le corps fera en sorte de conserver ses réserves d’énergie. Par conséquent, au lieu de consommer les réserves adipeuses, il utilisera le tissu musculaire à des fins énergétiques. En d'autres termes, vous allez perdre du muscle avant de perdre du gras.

La solution pour éviter cela est de manger suffisamment et avec une bonne fréquence. Il vous faut sélectionner judicieusement en qualité et en quantité vos aliments.

En plus du contrôle de votre alimentation, le sport est votre allié car il permet d’augmenter votre métabolisme. Ceci est notamment dû à la dépense énergétique demandée par l’exercice et par la prise de muscle. En pratiquant un sport tel que la musculation, vous gagnerez en masse musculaire. Votre organisme dépensera donc davantage de calories pour faire fonctionner ces muscles, augmentant ainsi naturellement votre métabolisme. CQFD.

Et pour aller plus loin...

David CostaCes conseils ne tiennet pas compte des caractéristiques physiques de chacun. Pour un programme complet et personnalisé, David vous propose une méthode à distance qui vous permettra d'atteindre vos objectifs en un temps record.

Découvrez les secrets de David Costa

Suivez également David sur sa page Facebook et son site officiel.

Thèmes connexes : regime
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS