WR
Il y a 11 ans

Les maisons en kit

Ma maison, c’est moi qui l’ai faite !

Rapide, économique, écologique, modulaire, la maison en kit a-t-elle réellement tout pour plaire ? Et surtout, comment, ça marche ?


Une maison en kit, ça veut dire quoi ?
Contrairement aux maisons traditionnelles, pour lesquelles les murs sont montés sur le chantier, ici le corps du bâtiment et les cloisons sont fabriqués en atelier. On assemble des morceaux préconstruits. Soit c’est le constructeur qui assemble soit, dans le cas de l’auto-assemblage, c’est le client lui-même qui monte sa maison sans passer par un entrepreneur.
L’auto-assemblage… pour les pros !
Même principe que pour le montage de meubles suédois – qui a dit Ikea ? – certains constructeurs proposent la fabrication de la maison par simple assemblage. Munis d’un lexique, un manuel, des plans et des linteaux, le client peut commencer l’assemblage des modules par lui-même. Cette formule « tout compris » demande du temps (au moins 5 semaines en s’y mettant à deux) de l’huile de coude, de la patience et surtout beaucoup de doigté. Mais elle est réellement économique, l’assemblage étant estimé à environ 20 000 euros.

Une fois le contrat d’achat signé et le permis de construire obtenu, tout se met en route.
Le constructeur s’occupe de poser les fondations ou la plate-forme selon le modèle. Dans le même temps, la construction des murs et des cloisons en atelier est lancée.
Cela signifie que dès que la dalle est sèche, au bout de 3 ou 4 semaines, la partie fabriquée en atelier peut commencer à être posée, fermée et couverte par l’entrepreneur.
Des travaux à faire soi-même… éventuellement

Dès que le toit est posé, les nombreux corps de métier interviennent : plombiers, carreleurs électriciens, peintres. Pour limiter les coûts, certains clients préfèrent se charger eux-mêmes de ces travaux, ce qui limite les frais. Le fait de fabriquer 80 % de la maison en usine permet de gagner du temps sans subir les aléas climatiques. Le coût est donc réduit. Certains constructeurs proposent des maisons clé en mains pour moins de 100 000 euros.

Ces maisons simples et compactes subissent très peu de déperditions de chaleur. De plus, aujourd’hui les constructeurs proposent souvent des ossatures en bois, très bon isolant naturel et facilement modulable.
La tendance écolo, une bonne affaire !
Par l’optimisation des chutes de bois récupérées en atelier, la réalisation d’un chantier sec (sans eau), la limitation des transports d’engins de chantier (les camions viennent 1 fois déposer l’ossature) et la diminution des déchets de construction… la maison en kit est alors très écologique .
En choisissant un constructeur sérieux et reconnu, la maison en kit peut donc être une très bonne affaire !