WR
Il y a 9 ans

Télétravail : le bureau, c’est chez moi !

La productivité en pantoufle

Synonyme de liberté et d'autonomie, le télétravail a la cote auprès des employés et séduit de plus en plus d'entreprises. Mais pour être réellement bénéfique, il requiert de bons outils, une organisation efficace et des activités propices à sa mise en place.


Des avantages pratiques et économiques
Le télétravail est un dispositif proposé par l'entreprise auquel les employés peuvent participer sur une base volontaire. C’est aussi un dispositif en plein essor depuis la mise en place du statut d’auto-entrepreneur. Il fonctionne sur le principe « gagnant-gagnant » : l'entreprise réduit certains coûts (ex : location des bureaux) tandis que le salarié économise à la fois les temps de trajets et les dépenses liées à ces déplacements, en travaillant depuis son domicile, ou dans un coworking prêt de chez lui (à La Cordée par exemple, ou dans un autre espace que vous trouverez sur HourPlaces). L'environnement est aussi gagnant : le télétravail, c'est moins d'émission de CO2.

Le télétravail nuit-il à la productivité ? Pas du tout, si l'on en croit plusieurs études récemment publiées (voir notamment celle-ci, en anglais). Il serait carrément synonyme de productivité accrue (+ 27%) : les employés moins stressés seraient aussi moins souvent en congés maladie (4 jours gagnés par an). Bref, la solution idéale pour les hommes indépendants et responsables.

Pour que le dispositif de télétravail fonctionne, il faut plusieurs ingrédients : d'abord identifier les hommes « ressources », ceux qui font preuve d'autonomie et de sérieux… Et dont les postes permettent le travail à distance. Ensuite, le télétravail ne doit pas être considéré comme un tout : seule une partie des activités des salariés est compatible avec le travail à distance. Un temps de présence en entreprise (un ou deux jours par semaine) est donc généralement préférable.

Pas de télétravail sans outils collaboratifs performants : les réseaux sociaux d'entreprise (ex : Yammer), les suites bureautiques en ligne (ex : Google Apps ou Office Web Apps) et les logiciels de VoIP (Skype) sont les compagnons typiques du télétravailleur, qui doit être relié en permanence à son entreprise.
Enfin, un smartphone performant, avec des applications mobiles pratiques, est un must pour les télétravailleurs itinérants qui doivent conjuguer mobilité et productivité.

Toutes les activités professionnelles se prêtent à la mise en place du télétravail. Mais certains secteurs sont bien sûr mieux lotis que d'autres : notamment les acteurs du Web, ce qu'on appelle les « pure players » : agences de communication, e-boutiques et professionnels du e-commerce, consultants web… On peut aussi citer certains corps de métiers typiques : comptabilité, télévente, traduction professionnelle, e-learning ou encore conseil juridique.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error