Comment (bien) négocier ses assurances ?

La rentrée scolaire : le bon moment pour négocier avec son assureur

A la rentrée scolaire, on prend souvent contact avec son assureur pour obtenir une assurance scolaire par exemple. Cela peut être une excellente occasion de revoir ensemble les tarifs et d’obtenir d’éventuelles remises… Assurance auto, assurance habitation, mutuelle santé ou même assurance décès… tout est négociable aujourd’hui. Comment s’y prendre ? Quelles erreurs éviter ? Petit guide du bon négociateur…


Etape 1 : repérer les dates anniversaires de vos contrats
Souvent, elles sont en fin d’année : c’est pour cette raison que la rentrée est propice à une renégociation de vos différents contrats d’assurance. Deux mois, c’est en effet la période nécessaire pour prévenir son assureur de sa volonté de résiliation : en clair, à cette époque, vous avez la possibilité de vous libérer, ce qui n’est pas toujours le cas.
Etape 2 : mettez toutes les chances de votre côté
En arrivant avec une demande de souscription pour un nouveau contrat (assurance scolaire ou extrascolaire, nouvelle voiture à assurer, nouveaux besoins en mutuelle santé…), vous pouvez faire jouer le volume. « Je souscris un nouveau contrat chez vous, vous pouvez donc faire un geste ». Attention, ne souscrivez pas juste pour le bonheur de faire baisser les prix : faites-le si vous en avez vraiment besoin !
Etape 3 : Internet et ses comparateurs de prix

Vous allez devoir répondre à un questionnaire rapide mais assez précis et en quelques minutes, vous aurez accès à un panel de tarifs.
Les sites vous proposent plusieurs modes de contact : recevoir un devis gratuit, téléphone… Mais ce panel de tarifs est surtout utile pour aller négocier chez votre assureur actuel en lui montrant les tarifs proposés par la concurrence et les assureurs en ligne
Etape 4 : présenter les tarifs concurrentiels à plusieurs assureurs
Et pas tout de suite à votre assureur actuel. A chaque fois, présentez un devis pour que l’assureur vous en propose un encore plus avantageux. Faites la démarche plusieurs fois. C’est ainsi que vous pourrez faire baisser les prix au maximum, étape par étape, sans vous presser.
Etape 5 : rendez-vous chez votre assureur
Et refaites la même manœuvre qu’à l’étape 2. Pour l’instant, vous n’avez encore rien signé. Mais vous pouvez clairement lui faire comprendre que la concurrence vous attend. Et comme l’argent est toujours le nerf de la guerre, vous avez tout à y gagner !

Partager