La Rédac' Masculin
Il y a 2 semaines

Salle de bain : 6 plantes idéales pour une pièce humide !

La salle de bain est un espace détente et bien être. L’agrémenter de plantes vertes la rend encore plus agréable et dépaysante. Seulement voilà, cette pièce et très humide et toutes les espèces ne s’y plairont pas.

Pour vous aider à faire le bon choix, nous vous présentons une sélection des 6 meilleures plantes pour salle de bain. 

Le top des plantes pour salle de bain : La Monstera

Pour démarrer notre sélection des meilleures plantes pour salle de bain, voici la star des climats tropicaux : La Monstera. Elle adorera votre salle de bain, à condition d’y trouver de la place et de la lumière ! 

De son nom latin Monstera Deliciosa, c’est une espèce idéale pour ceux qui aiment les plantes, sans être un as de leur entretien. La Monstera s’abreuvera à volonté de l’humidité ambiante, elle est robuste et ne souffre que rarement de maladies.  Ces grandes feuilles dentelées s’entremêlent avec des racines semblables à des lianes. La plante peut atteindre 2 à 3 m en appartement (jusqu’à 20 m dans la nature !) la rendant particulièrement imposante. Rassurez-vous, il est toujours possible de tailler régulièrement pour restreindre la croissance. 

La floraison produit de jolies corolles blanches d’une quinzaine de centimètres et dotées d’un épi central variant du blanc au jaune. Une fois fanée, cette fleur laisse place à un fruit. Celui-ci est toxique lorsqu’il est jeune puis comestible à pleine maturité (prêt d’un an) avant de se dégrader rapidement. 

La Monstera Deliciosa a besoin d’un pot conséquent garni d’une terre riche et meuble. Si vous en avez la possibilité, offrez-lui un mélange de terre de jardin et de terreau. Contentez-vous de maintenir une humidité constante, ce qui ne devrait pas poser de problème dans la salle de bain. La Monstera fera le reste, décorant rapidement votre pièce, de ses grandes et belles feuilles vertes !

L’Aloe Vera, véritable cocktail de jouvence

Impossible de passer à côté de cette plante, en plus de s’acclimater à l’ambiance de la salle bain, l’aloe vera peut en plus devenir votre alliée cosmétique et soin. Le gel contenu au cœur de ses feuilles possède d’innombrables vertus. Connue pour soulager les petits tracas de la peau comme démangeaisons et sécheresse, l’aloe vera est aussi un antiseptique naturel soignant rapidement les petites lésions cutanées et les brûlures. Il est même possible de l’ingérer ! Ce n’est pas un hasard si l’aloe est surnommée « plante des miracles ».

À la salle de bain, cette plante méditerranéenne doit être placée à côté de la fenêtre pour bénéficier d’un maximum de lumière. L’aloe vera a des racines courtes et de grandes feuilles vertes, parfois parsemées de petites taches blanches. Prenez garde, les parties latérales des feuilles hébergent de petites épines redoutables !

Son faible enracinement vous permet de le planter dans un pot plus large que profond. Aussi, veillez à garder de l’espace pour favoriser la multiplication. Choisissez un pot en terre cuite pour permettre l’évaporation de l’humidité, et veillez à ventiler correctement la pièce. C’est une plante issue des milieux arides, le problème ici peut donc résider dans l’excès d’humidité, la plante finirait alors par pourrir. La masse sèche est insuffisante et ne saura supporter le poids des feuilles gorgées d’eau.

Inutile de l’arroser, l’aloe vera, à l’image du cactus, est capable de résister dans des climats extrêmement secs, puisant dans ses propres réserves.

En plus d’être une belle décoration d’intérieure, l’aloe vera à en plus la faculté d’absorber les ondes électromagnétiques, de quoi transformer votre salle de bain en véritable havre de paix !

Les magnifiques fleurs d’orchidée

S’il existe d’innombrables plantes vertes pour la maison, aucune n’offrira de si belles fleurs persistantes que l’orchidée !

Elle apprécie les atmosphères tempérées et humides. La luminosité est indispensable à son bon développement, en revanche évitez de la placer juste devant la fenêtre si celle-ci est exposée directement au soleil. Les rayons brûlants risqueraient de cuire littéralement les feuilles et les fleurs fragiles de l’orchidée.

Arroser votre plante une fois par semaine sera largement suffisant, en veillant à ce que l’eau ne stagne jamais dans le pot. Vous pouvez aussi choisir de la faire tremper quelques minutes dans un bac d’eau, puis de laisser s’égoutter avant de la remettre en place.

L’orchidée se décline en un nombre impressionnant d’espèces, plus ou moins rares et difficiles à conserver. Le panel de couleurs est large, décliné en de nombreuses combinaisons esthétiques : à rayures, à point, mouchetés… semblables à de véritables œuvres d’art. En fonction des espèces, les fleurs sont tantôt peu nombreuses, mais de taille généreuse, tantôt moyennes ou même toutes petites, disposées en grappes.

L’orchidée apporte incontestablement une touche d’élégance à votre salle de bain, elle prend peu de place et convient donc particulièrement aux petits espaces. Un petit pot suffit à embellir la pièce, là où vous ne pourriez pas forcément disposer une plante verte prolifique.

La finesse de la fougère dans une salle d’eau

Ambiance de sous-bois, pour cette plante qui se complaît dans l’ombre et l’humidité. La fougère accepte une salle de bain qui pourrait souffrir d’un manque de luminosité. Attention, manque ne veut pas dire absence, un minimum de lumière naturelle est indispensable à toutes les plantes pour la photosynthèse.

La fougère développe une masse généreuse de fines feuilles, sa croissance est assez rapide, pourvu qu’elle soit suffisamment arrosée. Sa multiplication ne tardera pas, vous pourrez donc facilement doubler les plants pour créer différents pots à disposer dans toute la salle de bain ! 

La fougère est d’ailleurs une plante très adaptée pour les murs végétaux. Cette décoration d’intérieur change complètement l’aspect d’une pièce, offrant un véritable écrin de verdure au cœur de la maison. De quoi se sentir zen, en harmonie avec la nature, même en pleine ville, et bénéficier en plus, de la capacité dépolluante de la fougère.

Cette plante de salle de bain se plaira dans un mélange de terre de bruyère et de terreau, sur un lit de gravier. Évitez-lui les courants d’air, les ambiances trop sèches (dans la salle de bain, cela ne devrait pas poser de problème), mais aussi trop chaudes. Songez donc à l’éloigner au maximum du radiateur ou sèche-serviettes.

Contrairement aux plantes précédentes, la fougère ne conservera pas seule son hydratation, l’humidité de la salle de bain lui offre une atmosphère propice, mais ne dédouane pas de l’arrosage. Veillez à maintenir votre plante constamment humide, mais pas détrempée. Éliminez rapidement les feuilles mortes pour ne pas qu’elles se dégradent sur la plante et pour garder toute l’esthétique de cette jolie végétation.

Le feuillage retombant de la fougère vous invite naturellement à placer le pot en hauteur, ou même à l’accrocher en suspension. Cette technique est idéale si vous n’avez que peu de place sur les meubles ou au sol. De plus au fil du temps, le feuillage va retomber et former une véritable cascade verte dans la salle de bain. Préférez dans ce cas l’installation dans un angle de la pièce, suffisamment éloigné des murs, pour que ces derniers ne risquent pas d’être marqués lorsque la plante va grossir.

La touche tendance avec la Pilea peperomioide

Ces dernières années, la pilea a le vent en poupe, tout le monde l’apprécie et chacun veut son plant. Ça tombe plutôt bien, car cette plante aussi aimera l’ambiance de votre salle de bain, vous pouvez donc l’intégrer sans souci à votre décor !

On l’appelle aussi « plante à monnaie », sans doute à cause de la forme ronde de ses feuilles. La pilea peperomioide jouit d’une croissance très rapide dans un milieu propice, elle est également très facile de la bouturer. Même ceux qui n’ont pas la main verte pourront aisément se constituer une belle collection.

La condition sine qua non pour la pilea, c’est belle est bien la lumière, autant que possible. Même les rayons directs du soleil ne lui font pas peur, cette plante aime se dorer la feuille ! Pas toute la journée tout de même, à notre image, l’exposition à outrance risquerait de la faire souffrir. C’est également une plante de chaleur, qui dépérira en dessous de 12 degrés.

La pilea ne demande que peu d’entretien, 1 à 2 arrosages par semaine suffisent, la terre doit rester humide, sans eau stagnante dans la coupelle. Un noircissement de l’extrémité des feuilles doit vous alerter, c’est que l’arrosage est excessif. Tournez régulièrement le pot, pour varier l’exposition lumineuse et ainsi favoriser une croissance homogène de la plante.

Avec cette plante, vous pouvez varier les plaisirs de mise en forme, sa prolifération constituant rapidement un poids, la pilea aura tendance à retomber. Ce n’est pas un problème, vous pouvez donc choisir de la laisser ainsi, ou alors utiliser un tuteur pour soutenir le plant et diriger la tige vers les hauteurs. Ne vous inquiétez pas, les feuilles inférieures vont tomber progressivement, c’est normal, la plante observe une croissance verticale et favorise systématiquement le développement des feuilles supérieures.

Au bout de quelques mois, vous verrez des rejets apparaître au pied de la plante. Attendez qu’ils aient 3 à 4 feuilles puis prélevez-les pour réaliser de nouvelles plantes. Préférez toujours un pot en terre cuite, pas trop gros au début. Remplissez de terreau et ajoutez un bâton d’engrais pour favoriser la reprise.

Pour toutes ces raisons, la pilea est une plante verte idéale dans toute la maison, facile à entretenir et économique, puisqu’on peut rapidement se retrouver avec un nombre considérable de plants ! Profitez-en pour en distribuer aux amis, voire à les échanger contre d’autres plantes pour compléter la décoration de votre salle de bain !

Le bananier, pour habiller une grande salle de bain

Pour terminer notre sélection de plantes pour salle de bain, voici le Bananier ! Le comble de l’exotisme est sans doute de pouvoir installer un bananier dans sa salle de bain. Par contre, il conviendra aux espaces généreux, car la plante peut mesurer jusqu’à 7 m ! Même si dans les faits, la croissance en intérieur restreindra d’autant ses envies de grandeur, le bananier n’en reste pas moins volumineux.

Ses feuilles larges et longues constituent un véritable mur de verdure. Avec la croissance, son feuillage gagnera les hauteurs, de quoi vous croire dans une forêt tropicale. Quitte à choisir le bananier, optez pour une variété à fruits. Même s’il n’est pas certain d’en obtenir en intérieur, vous pourriez avoir la surprise de déguster vos propres bananes. Imaginez-vous tranquillement dans le bain, cueillant au-dessus de votre tête une banane à déguster… so chic, non ?

Nous n’allons pas vous surprendre, le bananier aime la chaleur et l’humidité. Mais attention, ce dernier doit aussi bénéficier d’un sol bien drainé, faute de quoi le pourrissement le guette. Utilisez donc un grand pot pourvu d’un trou de drainage, et tapissez le fond de petits cailloux. Ajoutez des billes d’argiles qui se chargeront de maintenir un taux d’humidité adéquat. Garnissez le terre végétale associée à du terreau de bonne qualité, le bananier a besoin d’être suffisamment nourri. 

Le plant a besoin d’un arrosage régulier, mais pas excessif, ainsi que d’une pulvérisation humide sur les feuilles. N’hésitez pas à les essuyer, pour que la poussière ne les étouffe pas et pour garder tout l’esthétisme de leur brillance naturelle.

Le bananier demande certes une attention plus régulière, mais il donne un tel charme à votre salle de bain, qu’il serait dommage de ne pas fournir un petit effort pour conserver toute sa splendeur.

Voilà, votre salle de bain habillée de verdure, de quoi changer complètement d’atmosphère dès la porte fermée.

Pour un peu, vous vous croirez bientôt en voyage, baignant dans un point d’eau sauvage, quelque part dans la forêt amazonienne !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error