La Rédac' Masculin
Il y a 2 semaines

Masculinisme : c’est quoi être un homme en 2021 ?

Les hommes semblent perdre leurs repères avec les luttes de genres. Si bien qu’à l’aube de 2021, le masculinisme est une tendance qui fait peur.

Alors, comment assumer sa masculinité sans rentrer dans la violence antiféministe ? Peut-on encore affirmer sa virilité sans rentrer dans la misogynie ?

Masculinisme vs. féminisme : deux notions forcément contraires ?

On assiste désormais à l’éclosion des mouvements de masculinisme sur tous les réseaux sociaux, avec différentes idéologies qui voient le jour. Parallèlement, les luttes pour l’égalité des sexes réclamées par plusieurs entités féminines sont de plus en plus visibles.

Comment doit-on assumer sa masculinité en 2021 et comment un véritable homme doit-il désormais traiter la femme à l’ère moderne ?

Le féminisme à travers l’histoire

Jusqu’au XVIIIe siècle, les femmes n’avaient pas droit à la parole. Le fait même de leur attribuer des droits citoyens était alors une idée ridicule. Toutefois, quelques voies féminines ont commencé à s’élever progressivement pour réclamer la dignité féminine. La valorisation de la cause féminine était devenue un sujet à l’ordre du jour.

En Angleterre, les mouvements féministes faisaient la une des journaux dans les années 1940. Les luttes se répandaient à travers toute l’Europe. En France comme aux États-Unis, il était désormais question d’accorder les mêmes droits aux femmes qu’aux hommes.

D’abord considéré comme ridicule, le droit de vote des femmes a été ensuite jugé dangereux. Mais aujourd’hui (heureusement !), il est considéré comme évident. Le moins qu’on puisse dire, c’est que que les combats menés par plusieurs féministes telles que les suffragettes britanniques Annie Kennie et Christabel Pankhurst ont porté leurs fruits.

Dans les années 70, les luttes féministes ont pris une plus grande ampleur à travers le monde. Désormais, il s’agissait surtout de dénoncer les multiples discriminations que subissent les femmes au travail, dans les rues, etc.

Ces multiples combats ont permis de voter plusieurs lois qui favorisaient beaucoup le sexe féminin. Il était question de protéger la femme sur tous les plans.

Concernant le droit de garde parentale après le divorce, les femmes semblaient même être plus favorisées que les hommes. Et c’est d’ailleurs un des éléments déclencheurs du masculinisme dans les années 80.

Quid du mouvement masculiniste ?

Suite aux nombreuses décisions judiciaires qui ont été prises pour permettre à la femme de mieux s’épanouir, certains hommes ont jugé que la condition masculine était désormais en danger. Et pour cause, les femmes semblent prendre le dessus sur les hommes. La virilité de ces derniers était désormais en danger.

Quand on considère que, dans les années 80 et 90, les femmes bénéficiaient généralement à plus de 80 % de la garde des enfants suite aux divorces, on est tenté de légitimer le nouveau combat des hommes. Durant les dix dernières années, la réalité a cependant évolué un tant soit peu. Les hommes bénéficient de plus en plus de la garde partagée des enfants.

Aujourd’hui, les groupements en faveur du masculinisme sont de plus en plus nombreux et prennent diverses formes. Si d’aucuns promeuvent l’égalité et la valorisation des hommes avec la complémentarité féminine, d’autres vont plus loin et dérivent dans la violence. Plusieurs hommes considèrent les femmes comme responsables de leur célibat. Ils vont jusqu’à considérer que chaque homme doit avoir le droit de faire l’amour quand il veut.

Il faut avouer que la configuration actuelle de la société qui, selon certains, semble surprotéger la femme, crée une grande frustration chez certains hommes. Il devient même difficile d’aborder une femme pour lui faire des avances. Le risque d’être accusé de harcèlement est très fort.

Mais comment être “un vrai homme” en 2021 ?

Assumer sa masculinité en 2021

Une classification (simpliste mais explicite) des hommes veut que la gent masculine soit fondamentalement divisée en deux types :

  • les hommes Bêta ;
  • les hommes Alpha.

Qui sont les hommes Bêta ?

On considère comme Bêta un homme qui n’assume pas pleinement sa masculinité et qui ne se valorise pas suffisamment. L’homme Beta considère la femme comme une sorte d’être supérieur qu’il doit servir et pour qui il doit faire des courbettes. Pour lui, les femmes sont trop importantes et il est prêt à faire excessivement des sacrifices pour la satisfaire.

L’homme Bêta n’a pas des orientations précises et vit aux dépens des circonstances de la vie. Sa virilité n’est pas forte. Et il ne sait pas s’imposer dans le couple. Il se considère chanceux d’avoir une femme dans sa vie et en fait le centre de son monde.

Etre un mâle Alpha : la bonne option ?

L’homme Alpha est fier et organisé. Il a des objectifs précis et ne se laisse pas malmener par les situations de la vie. Il existe plusieurs définitions de l’Alpha. Mais fondamentalement, c’est un homme qui ne se considère pas comme l’objet de la femme. Un vrai Alpha sait néanmoins accorder de la valeur à une femme.

Quel homme être en 2021 pour affirmer sa masculinité ?

La vulgarisation de la pornographie et plusieurs autres réalités mondaines actuelles semblent faire perdre aux hommes leur masculinité. Et il est vrai qu’ils doivent retrouver leur véritable identité. Certains points importants sont à prendre en considération pour désormais affirmer pleinement sa masculinité sans se laisser entraîner dans les dérives.

  1. Un vrai homme est organisé et a une vision précise. Vous devez être le premier à vous accorder une grande valeur.
  2. Un vrai homme fait attention aux détails tels que son alimentation et sa santé en général. Vous devez vous adonner régulièrement à de exercices physiques pour maintenir, voire augmenter votre taux de testostérone.
  3. Un vrai homme doit bien s’habiller.
  4. Un vrai homme est respectueux envers les autres et exige le respect de ses pairs.
  5. Un vrai homme est très respectueux envers les femmes. L’homme et la femme sont des êtres différents qui peuvent cependant se compléter. Si l’homme est en général favorisé physiquement, il faut remarquer que la femme possède une certaine puissance spirituelle qui peut être orientée dans le sens négatif comme positif. L’homme peut exercer une certaine autorité dans le couple mais il n’est point question de supériorité d’un genre sur un autre. Toutefois, la femme ne doit pas devenir le centre de votre vie.

En résumé, l’homme en 2021 doit se mettre en harmonie avec les réalités sociales actuelles tout en conservant sa dignité et sa fierté. S’il est vrai que la lutte pour la non-discrimination des femmes doit être soutenue dans tous les domaines, il faut également mettre un accent sur la valorisation du sexe masculin.

Cependant, savoir valoriser la femme est un trait de virilité et de masculinité. La violence contre les femmes est plutôt un signe de faiblesse. Il s’agit donc d’établir un juste milieu qui vous permet de conserver votre virilité tout en accordant à la gent féminine toute la dignité qui va avec. Il faudra alors “s’assumer en tant qu’homme fort tout en reconnaissant la place de l’autre sexe”. Alors, le masculinisme, plus facile à dire qu’à faire ?