Hakim AMM
Il y a 4 semaines

Investissement immobilier : 6 conseils pour négocier le meilleur prêt

This is it (comme disait feu Michael Jackson, RIP) ! Vous êtes enfin prêt à vous lancer dans l’investissement immobilier, toutes mes félicitations !

Mais avant de signer, je vous donne un autre petit conseil d’entrepreneur : si vous souhaitez réaliser le meilleur investissement possible, il est important de prendre en considération 3 critères essentiels : le bien en question, son financement et la fiscalité qui en découle.

Une simple erreur dans l’un de ces critères peut transformer un projet rentable en véritable gouffre financier. Et comme j’imagine que ce n’est pas dans vos plans, je vais être cool et vous donner les cartes en main pour négocier un prêt comme un chef. Disons que ce sera ma petite pierre à l’édifice de votre empire. Allez, voici mes 6 meilleurs conseils à suivre pour négocier (et obtenir !) le meilleur prêt immo. Let’s go!

1. Soignez votre présentation

Une négociation en banque passe tout d’abord par une connaissance approfondie de vous-même et plus particulièrement de votre situation financière. En effet, plus votre dossier bancaire plaira à la banque, plus votre négociation s’en trouvera aisée. Si, au contraire, votre compte n’est pas au meilleur de sa forme, il serait peut-être préférable de lui donner une nouvelle jeunesse, en commençant par exemple à ne plus être à découvert, à épargner régulièrement, à ne pas effectuer de retraits dans les distributeurs des casinos ou à ne pas utiliser votre compte pour des paris sportifs. Non pas que ce soit interdit, mais ça ne donne pas vraiment une image sérieuse à votre banque.

Considérez votre compte bancaire comme une carte de visite censée vous mettre en avant. Mon conseil avant de vous lancer dans votre investissement immobilier : présentez au minimum 3 mois d’extraits de compte sérieux.

2. Présentez votre projet AVANT le rendez-vous

Des demandes de prêts comme la vôtre, votre banquier en voit défiler des dizaines par jour sur son bureau. Si vous désirez attirer son attention, il est temps de vous démarquer de la meilleure des manières en lui facilitant la tâche.

Un ou deux jours avant votre rendez-vous, envoyez un e-mail au conseiller qui vous recevra afin qu’il puisse se familiariser avec votre projet et votre personne. Indiquez-lui, en quelques lignes, qui vous êtes (s’il ne vous connaît pas) et rappelez-lui la date de votre rendez-vous. En fichier joint, adressez-lui un PDF qui résumera en quelques pages :

  • votre présentation plus détaillée : qui vous êtes, votre emploi, votre âge, vos études, ainsi qu’une photo (souriante) de vous ;
  • puis, sur une deuxième page, votre situation financière : votre patrimoine, vos différents comptes bancaires, vos biens immobiliers (s’il y en a), vos comptes boursiers, etc ;
  • votre projet : le bien que vous convoitez dans le cadre de votre investissement immobilier ; si vous avez de belles photos ou des plans, joignez-les également. Facilitez-lui la tâche en ayant calculé au préalable la rentabilité du bien et le montant du loyer estimé ;
  • enfin, sur la dernière page, indiquez également les conditions de crédit que vous demandez (dans l’idéal) : la durée, l’assurance, la période de franchise désirée ou pas, etc.

Je peux vous assurer que vous surclasserez déjà bon nombre de dossiers que votre conseiller reçoit. Ce point est d’autant plus crucial si le banquier ne vous connaît pas.

3. Ne négligez pas votre apparence

Ça y est, c’est le jour J ! Vous êtes prêt, vous êtes beau, vous avez fait des pompes ce matin et vous avez répété devant votre miroir que ce crédit est pour vous. Pas besoin d’en faire autant, néanmoins, certaines règles sont à respecter !

Au risque de paraître redondant, on ne répètera jamais assez qu’il est impératif d’arriver à l’heure. Vous n’imaginez pas ô combien un retard en dit long sur vous.

Concernant votre tenue, inutile de venir habillé en smoking ou costume 3 pièces, vous n’êtes pas un Kingsman. En revanche, avoir une tenue simple casual chic est à mon sens le meilleur compromis. Un blazer, un jean brut, une chemise blanche (repassée) et une paire de derbies (cirées) feront l’affaire.

Si vous avez besoin de plus de conseils, je vous laisse vous reporter aux articles look de Masculin.com. Ah oui, dernier détail : n’abusez pas trop du parfum ! Parfait ! Vous voilà fin prêt à négocier.

4. Soyez prêt pour le prêt

A ce stade, votre banquier (ou conseiller bancaire) a déjà reçu votre e-mail et votre PDF, il a déjà une meilleure connaissance de ce que vous venez chercher. C’est un bon point, car il ne vous aurait pas reçu s’il pensait que votre projet était impossible.

Maintenant, il est temps d’appuyer physiquement le document envoyé au préalable (cf conseil #2). Amenez avec vous tous les documents nécessaires à la constitution de votre projet d’investissement immobilier :

  • une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) ; oubliez le permis de conduire ou votre pass cinéma même si votre photo y figure ;
  • vos 3 derniers bulletins de salaire et votre contrat de travail ;
  • vos 2 derniers avis d’imposition ;
  • vos 3 derniers extraits de compte ;
  • votre solde des comptes d’épargne ;
  • une quittance de loyer ou le contrat de prêt de votre résidence principale ou l’acte de propriété de votre résidence.
  • si vous avez des crédits en cours, prenez également les contrats.

Si vous avez peur d’oublier un document, mon conseil est d’emporter avec vous votre ordinateur où tous les documents vous concernant y sont enregistrés. De cette manière, il vous suffit d’envoyer un éventuel document manquant directement pendant le rendez-vous. Cela vous évitera de l’envoyer depuis chez vous quand votre conseiller sera déjà plongé dans d’autres dossiers que le vôtre.

5. Montrez-vous diplomate et persuasif

Lors du rendez-vous, présentez-vous oralement au conseiller, soyez aimable, courtois, avenant… oui, comme en séduction ! Après tout, il s’agit de vous montrer sous votre meilleur jour et de séduire la banque pour qu’elle vous suive dans votre projet.

Montrez-vous professionnel en utilisant le même langage bancaire que votre interlocuteur (on en a déjà parlé dans cet article). Par ailleurs, il est important de lui montrer que vous avez étudié votre situation et la faisabilité de votre projet. Aussi, présentez votre investissement immobilier comme l’affaire du siècle en avançant des arguments construits et appuyés sur des preuves chiffrées.

Retenez bien que chaque partie est libre d’accepter ou non les conditions de son interlocuteur. Le plus important est de tisser une relation gagnant/gagnant où chacun doit y trouver son propre intérêt. Si la banque désire vous imposer une condition qui handicape votre projet, n’exprimez pas un non catégorique. Tentez plutôt de manœuvrer différemment en obtenant une condition légèrement différente de celle qui vous est demandée initialement.

Par exemple : si la banque vous impose un apport plus important que ce que vous aviez prévu, vous pouvez toujours proposer de nantir cette somme sur un compte bloqué, que vous vous engagez à ne pas utiliser avant d’avoir amorti sa totalité à travers le prêt. L’avantage est double : cela permet de rassurer la banque tout en conservant cette somme sur vos comptes bancaires. Tout (ou presque) est négociable pour peu que la banque et vous-même y trouviez votre compte.

6. Ne perdez pas espoir et croyez à votre investissement immobilier

Chaque banque est différente, chaque conseiller l’est tout autant. Si vous arrivez à obtenir votre prêt : bravo ! Dans le cas contraire, tâchez de voir si l’herbe est plus verte ailleurs en visitant d’autres établissements bancaires. Il y a des banques à chaque coin de rue, l’une d’elles finira bien par accepter votre projet. Vous pouvez aussi tenter de vous tourner vers un courtier, qui trouvera peut-être LA solution pour valider votre investissement immobilier.

De toute manière, vous avez besoin d’un seul accord pour voir votre projet se concrétiser. N’abandonnez pas au premier refus et battez-vous jusqu’au bout pour réaliser votre objectif.

Si vous désirez en apprendre davantage sur la manière d’obtenir un prêt aux meilleures conditions ou tout simplement apprendre à investir en immobilier, de la recherche d’un bien à la signature finale, mon livre “Comment achetez 5 appartements avec 5 €” est disponible à la commande sur Amazon et en librairies en cliquant ici.

De plus, retrouvez toujours plus de contenu gratuit sur ma chaîne Youtube : goodLife TV ou sur mon site onelife-goodlife.com, où un e-book sur l’indépendance financière vous sera offert.

Hakim AMM

Entrepreneur, investisseur et consultant, je suis l'auteur du livre "comment acheter 5 appartements avec 5€?". Retrouvez-moi sur onelife-goodlife.com où je traite de sujets liés aux investissements et à la liberté financière.