La Rédac' Masculin
Il y a 7 jours

Salaires des ingénieurs : pas de baisse en vue pour 2021

Si l’économie mondiale a été fortement impactée par la crise sanitaire, le marché du travail promet quelques bonnes surprises en 2021. Certains secteurs, notamment l’ingénierie, restent dynamiques et peuvent espérer des salaires attractifs.

Un marché de l’emploi de plus en plus stable

La crise sanitaire a eu un impact important sur le marché de l’emploi en France. La crise économique qui a suivi le début de la pandémie est d’une ampleur inédite. Les annonces de restructurations, plans sociaux ou faillites se multiplient. De nombreux emplois sont menacés et le nombre d’inscrits à Pôle Emploi explose.

Concrètement, cela se traduit pour les demandeurs d’emploi par un marché avec des offres moins nombreuses. Cependant, certains domaines d’expertise parviennent à sortir la tête de l’eau, notamment dnas l’ingénierie. En 2020, la tendance des salaires dans les métiers de l’ingénierie était à la stabilité. Tandis que les salaires des jeunes recrues augmentaient d’année en année, en 2020 il a plutôt été question de constance. Dans un contexte de crise économique, c’est plutôt un avantage. La conjoncture économique actuelle n’est pas favorable pour les jeunes diplômés. Mais les étudiants en écoles d’ingénieurs peuvent compter sur un marché de l’emploi stable.

Certains atouts se révèlent précieux dans la recherche d’emploi. Deux candidats avec la même formation ne se valent pas forcément. L’autonomie par exemple est très valorisée, d’autant plus que les modalités de travail se trouvent bouleversées par la crise sanitaire. Mettre en place le télétravail avec un jeune diplômé peut être une tâche complexe. L’autonomie dont peut faire preuve un individu est alors très importante. Un candidat qui nécessite beaucoup d’encadrement va nécessiter du temps, ce qui sera potentiellement handicapant pour l’entreprise.

Ce que recherchent les employeurs aujourd’hui, ce sont des candidats opérationnels, capable de s’adapter rapidement pour faire face à des modalités de travail diverses. Finalement, même si certaines concessions pour accéder à un emploi peuvent être envisagées, le domaine de l’ingénierie offre de bonnes perspectives pour l’année 2021. Et certaines spécialités devraient tirer leur épingle du jeu.

Certaines spécialités vont bénéficier d’une hausse des salaires

Si certains secteurs tels que l’hôtellerie ou la restauration ont fortement souffert de la crise sanitaire, d’autres secteurs restent dynamiques. Les jeunes ingénieurs ne devraient pas subir une baisse des salaires. Bien au contraire, les salaires de certains métiers de l’ingénierie vont être revus à la hausse en 2021. Il s’agit notamment du métier d’ingénieur technico-commercial ou encore de celui d’ingénieur d’application. Un ingénieur technico-commercial possède des compétences à la fois commerciales et techniques. Il vend des produits, assure leur bon fonctionnement et délivre de précieux conseils à ses clients.

Un ingénieur d’application évolue quant à lui dans le milieu médical, ce qui en fait un véritable atout dans un contexte de crise sanitaire. Son rôle est de gérer le matériel médical et de former par la même occasion le personnel soignant. Un jeunes ingénieur technico-commercial avec deux à cinq années d’expérience peut espérer gagner entre 40 000€ et 60 000€.

Quant à l’ingénieur d’application, il peut espérer un salaire compris entre 40 000€ à 45 000€. En fin de carrière, un ingénieur technico-commercial peut gagner plus de 60 000€. Un ingénieur d’application quant à lui peut voir sa rémunération grimper jusqu’à 50 000€.