BeeHome : sauvez la planète, adoptez des abeilles !

Sauver des abeilles avec la BeeHome

On entend souvent dire que les abeilles sont essentielles pour notre survie ainsi que pour celles de la planète. Et alors que leur population a dramatiquement chuté au cours des dernières décennies, de nouvelles solutions apparaissent pour tenter de les sauver. Parmi elles, Pollinature a développé la BeeHome, une maisonnette qui permet d’adopter et élever ses abeilles. Un joli concept sur le papier, mais qu’en est-il dans la réalité ? On en a installé une pour le savoir…

Pourquoi faut-il sauver les abeilles ?

Pourquoi faut-il sauver les abeilles ?

Que serions-nous sans abeilles ? La question mérite d’être posée si l’on en croit les scientifiques qui nous alertent régulièrement sur le problème posé par la disparition de ces insectes. On a même longtemps attribué une citation prophétique à Albert Einstein, disant que « si l’abeille venait à disparaître du globe, l’homme n’aurait plus que 4 années à vivre« .

Si le scientifique à la langue bien pendue ne semble pas être l’auteur de ces mots, ceux-ci n’en sont pas moins dénués de fondements. Car l’abeille joue un rôle majeur dans l’agriculture par le biais de la pollinisation. Et selon les estimations, environ 30% de l’alimentation mondiale dépend de cette pollinisation… Concrètement, nos amies butineuses permettent de « transporter » le pollen des étamines vers le pistil pour permettre de prolonger le cycle de vie des plantes et fleurs (et donc d’une bonne partie de nos fruits et légumes).

Sans cette pollinisation, la culture des pommes, poires, cerises, carottes ou café pourrait être grandement menacée. Quant à la cause de cette extinction, elle est « évidemment » liée à l’activité humaine et notamment à l’utilisation de pesticides et autres produits phytosanitaires (les fameux néonicotinoïdes). Ceux-ci perturbent le système nerveux des abeilles et les affaiblissent, ce qui explique donc pourquoi leur nombre a si drastiquement chuté ces dernières années.

Alors, s’il paraît indispensable de changer nos habitudes à grande échelle (en restreignant l’utilisation des pesticides, bien sûr), d’autres « petits gestes », des solutions à la portée de tous, sont possibles !

Adopter des abeilles avec la BeeHome

On a testé le concept BeeHome by Pollinature

Pollinature est une jeune pousse implantée en Suisse, mais aussi présente en Allemagne, en Italie et donc en France. Depuis 3 ans, elle développe le concept de BeeHome, une maisonnette qui permet littéralement d’adopter une population d’abeilles.

Comment ça marche ?

Plus qu’un produit, la BeeHome se présente donc comme une expérience à vivre sur le long terme. Elle prend la forme d’une petite maison en bois, similaire à un nichoir… mais pour les abeilles et doté d’une multitude de tubes !

La BeeHome peut être commandée tout au long de l’année, mais « l’aventure » débute vraiment au printemps : c’est là que l’on reçoit une population de départ. Un tube à l’intérieur duquel 25 cocons d’abeilles maçonnes en hibernation ne demandent qu’à s’épanouir. C’est ce point qui fait toute la différence, puisque le concept BeeHome est le seul à être fourni avec de « vraies » abeilles (contrairement aux hôtels à insectes traditionnellement vendus dans le commerce).

Une fois le tube inséré dans la maisonnette, il suffit d’attendre quelques semaines (une fois que les températures se sont réchauffées) pour que les abeilles quittent leurs cocons pour commencer à construire leur nid dans les autres tubes de la BeeHome. Les abeilles partent chercher de la nourriture à proximité, pollinisent les fleurs sur leur passage… et viennent pondre leurs oeufs dans votre BeeHome. La mue débute ensuite à l’automne et une nouvelle génération d’abeilles pourra éclore au printemps suivant. L’histoire de la vie, le cycle éternel, comme dirait l’autre.

Les abeilles maçonnes ne piquent pas !

On a beau répéter qu’il est important de protéger les abeilles, ces animaux n’inspirent pas toujours une grande confiance. Notamment parce que l’on redoute souvent leur piqûre. Bonne nouvelle : les abeilles maçonnes nichées dans la BeeHome ne piquent pas et sont donc inoffensives pour l’homme (ni pour votre animal de compagnie) !

Notons au passage que plusieurs espèces d’abeilles sauvages peuvent s’épanouir dans votre maisonnette, de l’osmie cornue à l’osmie rousse en passant par l’osmie bleue acier. Un oeil averti pourra même s’amuser à reconnaître les insectes présents dans votre environnement, d’autant qu’un livret fourni à l’achat nous permet d’en apprendre plus sur ces drôles de bestioles. Un point commun à ces espèces : elles ne font pas de miel !

Les abeilles de la BeeHome ne piquent pas
Abeille maçonne de la BeeHome

En ville comme à la campagne

Au-delà du danger supposé (ou même fantasmé) des abeilles, l’une des questions les plus fréquentes renvoie au lieu d’installation de la BeeHome. On pourrait croire que les abeilles ne pourront s’épanouir que dans une maison à la campagne avec des milliers de fleurs autour.

Il n’en est rien ! Un balcon peut suffire à voire éclore sa population de départ. J’étais moi-même sceptique au départ mais quelques semaines après avoir fixé ma BeeHome en plein centre de Lyon (sur un balcon d’à peine 4m²), j’ai pu observer mes abeilles multiplier leurs allées et venues. Quelques semaines plus tard, un premier tube a été bouché, puis un autre, puis d’autres encore (8 à ce stade), témoignant de la présence de la future génération d’abeilles.

Alors, oui, la présence de quelques jardinières (en plus des espaces verts du quartier) est sans doute un atout supplémentaire. Mais si je compare avec une BeeHome installée à la campagne à la même date, au milieu de dizaines de fleurs, les résultats sont les mêmes.

BeeHome sur un balcon en ville
Tiroir de la BeeHome Observer

En résumé, notre avis sur la BeeHome

Je suis généralement méfiant à l’égard de tous les nouveaux projets éco-friendly qui nous sont présentés. Louables sur le papier, ces initiatives perdent trop souvent de leur intérêt lorsqu’on y regarde de plus près. Eh bien, ce n’est pas le cas de la BeeHome, qui remplit toutes ses promesses !

Très simple à commander et à mettre en place, la maisonnette est à la fois ludique et pédagogique, notamment dans sa version Observer dotée d’un tiroir d’observation. Si vous avez des enfants, attendez-vous à les voir régulièrement s’approcher de la BeeHome pour voir si des abeilles butinent aux alentours ou se cachent à l’intérieur, et pour compter le nombre de trous bouchés… tout cela sans risques puisque, on le répète, ces insectes ne piquent pas !

Avoir des abeilles à domicile est une expérience vraiment sympathique, même sans être un écologiste acharné (j’aime les bains et je n’ai pas de compost). Et si le prix pourrait en freiner certains parmi vous (75€ pour la version de base), Pollinature justifie cela par la présence de 25 cocons (et autant de vies à préserver) dès la réception de votre BeeHome.

Bénéficiez de 10% de réduction (dès 60€ d’achat) avec le code exclusif masculin10 (valable jusqu’au 31 décembre 2021).

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !