Comment choisir son casque vélo ?

Comment bien choisir son casque vélo ?

Marre d’être enfermé chez vous, vous avez décidé d’aller vous détendre au grand air. En bord de mer, en forêt ou en montagne, une belle balade à vélo est toujours agréable. Mais avant de partir, il faut choisir bien s’équiper pour pédaler en toute sérénité. Cela passe notamment par un casque vélo adapté. On vous dit comment bien le choisir.

La taille, ça compte

Premièrement, avant d’aller en magasin ou de commander, on vous conseille de prendre la mesure de votre tête, histoire de ne pas perdre trop de temps en rayons.

Il suffit d’avoir un mètre souple de couturière et de mesurer votre tour de tête en plaçant le mètre sur le milieu de votre front jusqu’à la petite bosse derrière le crâne, juste en dessus de la nuque. 

le vélo : choisir son casque

Un casque vélo adapté à vos besoins

Pour bien choisir son casque vélo, il faut aussi bien connaître sa bicyclette et ses habitudes. Si vous comptez faire l’essentiel de vos déplacements en biclou, on vous conseille un casque « haute visibilité ». Certes, leurs couleurs ne sont pas discrètes et le fluo rétro- réfléchissant ne plaît pas à tout le monde, mais ils assureront votre protection si vous vous déplacez tôt le matin ou tard en soirée. Comme disait karl Lagerfeld à l’époque du gilet : c’est jaune, c’est moche, mais ça sauve des vies.

Vous pouvez aussi opter pour un casque lumineux. Aujourd’hui, il existe de plus en plus de casques dits intelligents ou connectés. Ils disposent de signaux lumineux, en général placés sur les côtés latéraux et sur la crête du casque. Par l’intermédiaire d’une connexion sans fil, avec un bouton positionné sur le guidon du vélo, vous pouvez signaler vos mouvements aux autres conducteurs ou cyclistes, comme dans une voiture

Attention à la norme du casque !

Votre casque doit être homologué CE NF EN 1078. C’est aussi la garantie qu’il vous protégera de la façon la plus optimale qui soit. Pour les amateurs de balades à vélo, que l’on appelle aussi les cyclotouristes, il n’y a pas de casques spécifiques à cet emploi. En revanche, on vous conseille un casque de type léger avec des aérations pour supporter les fortes chaleurs.

Vous remarquerez que la plupart de ces casques légers ont une forme assez aérodynamique et comportent des filets anti-moustiques dans les trous d’aération. Vous serez donc doublement protégé tout en gardant la tête au frais !

Enfin, quel que soit le casque que vous choisissez, assurez vous que vous pouvez le régler correctement et qu’il ne bouge pas lorsque vous faites des mouvements. Il est important de porter une attention particulière au réglage de la jugulaire, la sangle doit bien englober votre oreille.

Concernant la mentonnière il faut bien la serrer, sans trop forcer. Pour la petite astuce, une fois les réglages effectués, essayez de passer deux doigts entre la sangle et votre menton. Si le passage se fait sans résistance, c’est bon, sinon détendez un peu la sangle car un mauvais réglage peut être dangereux en cas de chute.

A présent, vous n’avez plus qu’a choisir votre destination et votre casque pour partir à l’aventure en vélo, électrique ou non !