Test Moshi Muto : le sac polyvalent des nomades urbains connectés

A l’heure où le télétravail se conjugue désormais avec présence au bureau certains jours de la semaine, de plus en plus de nomades ont besoin d’un sac de transport adapté pour y loger ordinateur portable, tablette, casque Bluetooth, documents sans oublier quelques effets plus personnels. Parmi les nombreux acteurs, Moshi entend se démarquer en proposant des sacs tendances, robustes et astucieux à destination des nomades urbains. Au sein de la gamme de la marque californienne, le Muto, un sac à dos polyvalent et élégant pouvant se transformer en sacoche. L’essayer c’est l’adopter ?

Moshi en quelques mots

Fondée en 2005, la marque Moshi reste assez confidentielle en France. Exception faite peut-être de certains utilisateurs Apple qui ont sans doute déjà aperçu des produits Moshi, notamment les housses pour iPad avec leur système de support inspiré d’un origami.

Points communs des modèles Moshi, un design minimaliste associé à une volonté de concevoir des produits durables tout en cherchant à réduire son impact sur l’environnement au quotidien. Dans cette optique, Moshi utilise du cuir vegan, a banni les phthalates et fait appel à des matériaux certifiés FSC. Un engagement qui se matérialise désormais par une garantie internationale de 10 ans pour les sacs Moshi.

Présentation du sac Muto

Notre avis sur le sac Moshi Muto

De solides arguments sur le papier qui se confirment dès la première prise en main. Malgré un poids contenu (environ 850g), le sac Muto dégage une impression de robustesse. Son rembourrage assez épais assure une bonne protection et lui permet de rester debout quand le sac est positionné à l’horizontal. Pratique.

Son coloris gris (Slate gray) est élégant et pourra se marier aussi bien avec un costume qu’une tenue plus sportwear sans dénoter. La finition est soignée et conforme aux attentes d’un sac vendu plus de 150€.

Ouvrir le compartiment principal est l’occasion d’apprécier les détails qui font le charme du Muto, à l’image des fermetures dont le coloris n’est pas sans rappeler celui de l’aluminium. A l’intérieur, un emplacement pour un MacBook Pro ou MacBook Air 13 pouces. D’autres ultrabooks Windows pourront y prendre place, à condition d’avoir des dimensions très proches des ordinateurs Apple, la marge de manœuvre n’étant que de quelques millimètres. Un second emplacement est quant à lui dévolu à une tablette de 11 pouces max (comme l’iPad Air de dernière génération). S’ajoute de petits rangements pratiques pour stylos, carnet, SSD externe ou câbles.

A l’extérieur, une poche RIFD de taille moyenne isolée afin de protéger votre portefeuille et ses cartes du vol de données personnelles dans les transports. Enfin, un emplacement extensible pour une petite bouteille d’eau (ou une gourde).

Moshi Muto, un sac 3 en 1 !

De prime abord simple sacoche, le Muto peut se transformer en sac à dos. Pour se faire, il suffit de sortir les bretelles de leur emplacements puis de les accrocher à l’aide des mousquetons. Il est également possible de l’utiliser en bandoulière avec une seule bretelle. Contrairement à certains modèles concurrents, Moshi a choisi de doter son Muto d’un dos matelassé avec système Airmesh pour plus de confort. A l’usage, c’est un atout indéniable. Toutefois, l’ensemble ne parvient pas à égaler le maintien d’un sac à dos plus technique (comme chez Dakine ou Osprey par exemple). Certes moins élégant pour aller au bureau mais si vos trajets quotidiens riment avec vélo-taf sur plus de 10 kilomètres, cela reste sans doute un choix plus judicieux.

Notre avis sur le sac Moshi Muto

Notre avis sur le sac Moshi Muto

Après plusieurs semaines passées en sa compagnie, le sac Muto confirme sa bonne impression de départ. Joli, bien fini, son revêtement extérieur n’a pas bougé. Un chiffon humide suffit pour lui redonner de sa superbe le cas échéant. La météo capricieuse de l’été 2021 nous a en prime offert l’occasion de confirmer que le Muto ne craint pas les averses.

Son concept de bretelles modulaires permet en un instant de le passer de sacoche à sac à dos ou de simplement le maintenir en bandoulière. Un atout non négligeable pour les nomades pour qui l’intermodalité fait partie du quotidien.

De multiples petits détails, à l’image de la pochette RFID ou de la poignée rétractable, permettent d’apprécier le soin apporter à la conception du sac Muto.

Quant aux points faibles, difficile d’en trouver. D’aucuns pourraient lui reprocher à la rigueur l’absence de sangles de compression afin de diminuer l’encombrement du sac quand ce dernier ne contient qu’un ordinateur portable ou une tablette. A ce sujet, quelques centimètres de plus sur les emplacements qui leur sont dévolus permettraient de transporter des PC portables de 15 pouces sans pour autant impacter la taille extérieure du Muto (41x28x10 cm). En l’état, il est toutefois possible de transporter un MacBook Pro 15 et/ou un iPad Pro 12 mais uniquement sans les insérer dans les compartiments dédiés. Ils sont donc moins bien maintenus (mais restent malgré tout protégés).

Notre avis sur le sac Moshi Muto

Le sac à dos Moshi Muto est commercialisé sur le site de la marque à 165€ (livraison gratuite). Il se décline en Coastal Beige ou Slate Gray.