Ne négligez pas le choix de votre literie !

Nous passons un tiers de notre existence à dormir. C’est dire l’importance de choisir une bonne literie ! Le matelas doit être adapté à votre morphologie, soutenu par un sommier compatible afin de préserver votre dos. Pour des nuits sereines, avez-vous pensé à investir dans un ensemble complet ?

Trouver le matelas de vos rêves

Pour choisir un ensemble de literie qui vous convient, le mieux reste de sélectionner d’abord le matelas en fonction de votre physique. Plus vous êtes corpulent, plus le matelas doit être ferme. Vos habitudes de sommeil sont également à prendre en compte. Vous dormez sur le dos ? Un matelas ferme est préférable. Sur le côté, privilégiez un modèle plus souple. Sur le ventre, vous dormirez mieux sur un matelas en mousse d’une bonne densité, qui procure une agréable sensation de légèreté. Quoi qu’il en soit, le matelas ne doit pas être trop dur pour préserver l’alignement de la colonne vertébrale. Sinon, le risque est grand de souffrir de douleurs en haut du dos et au niveau du bassin. Un matelas trop mou n’est pas non plus adéquat, car il ne soutient pas assez le corps et perturbe les changements de position.

Un confort optimal

Acheter un ensemble literie ne présente que des avantages. En effet, votre bien-être est assuré en grande partie par le matelas. Mais il ne faut pas non plus oublier le sommier, qui soutient votre corps de façon homogène, amortit vos mouvements et garantit la longévité du matelas. En laissant l’air circuler, il prévient la moisissure et permet d’évacuer la saleté ou encore l’humidité causée par la transpiration. Le sommier joue aussi un rôle esthétique évident, puisqu’il sublime votre chambre avec ses coloris et matières variées. Enfin, accorder le sommier avec votre matelas vous procure une tranquillité d’esprit : vous ne risquez pas de vous tromper dans le choix ni dans l’installation de la literie. Il suffit de poser le matelas sur le sommier sans recourir à un cadre de lit. En plus, le lot vous revient moins cher que d’acheter chaque élément séparément !

Un couchage adapté à vos besoins

Alors que le matelas retient les deux tiers de la charge, le sommier supporte le tiers restant. Ce dernier doit donc être ferme et plat pour accueillir le matelas. Néanmoins, il convient de ne pas combiner ces éléments n’importe comment ! Pour un soutien souple, les deux doivent être à ressorts. Un sommier à lattes avec suspension peut tout aussi bien faire l’affaire. Ce type d’association est également à privilégier dans le cas où vous êtes en couple et que l’un de vous bouge beaucoup la nuit. Si vous appréciez dormir dans un lit ferme, un matelas en mousse à mémoire de forme avec un sommier à lattes saura vous satisfaire. Vous êtes en quête d’un soutien très ferme ? Misez sur un matelas à ressorts et un sommier à lattes, en veillant à ce qu’elles ne soient pas trop espacées. Si vous souffrez de problèmes de dos, le matelas doit être assez ferme et épais, le sommier à lattes fixes. Il existe une différence de poids avec votre partenaire ? Optez pour un matelas en latex, uniquement compatible avec un sommier à lattes.

Une literie saine

En cas d’allergie aux acariens, le matelas en latex naturel s’avère être votre meilleur allié. Cette matière hypoallergénique est reconnue pour son action bactéricide. En plus, un tel matelas ne subit aucun traitement chimique ! Assemblez-le avec un sommier à ressorts, plus hygiénique puisqu’il est mieux aéré. Un sommier en bois massif est préférable à la version tapissier, dont les couches de textile constituent un vrai nid à acariens. Si vous souhaitez malgré tout un sommier tapissier pour son aspect décoratif, le bon compromis consiste à se tourner vers un modèle à lattes apparentes. Non seulement la quantité de tissus est plus faible, ce qui limite la poussière. Mais en plus, les lattes laissent respirer le matelas. Lorsque l’on sait que les acariens sont friands de chaleur et d’humidité, c’est l’assurance d’empêcher leur prolifération.

Pour conclure…

Il est inutile de garder votre vieux sommier dans l’idée de faire des économies. Au contraire, il ne ferait qu’accélérer l’usure de votre matelas neuf. Ayez donc le réflexe de changer les deux en même temps si vous voulez préserver votre budget au même titre que votre bien-être !