La Rédac' Masculin
Il y a 9 ans

Comment trouver du travail sans être pistonné ?

C’est important de faire des études. D’avoir un CV étoffé. De faire attention à soi. C’est vrai. Pourtant, nombreux sont ceux qui semblent réunir ces conditions et qui se retrouvent malgré tout au chômage. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas le bras assez longs ou, autrement dit, parce qu’ils n’ont pas pu bénéficier d’un bon coup de piston, à en croire les Français.

Réussir sans piston, c’est possible, mais…
Sky Prods, société spécialisée dans la découverte de nouveaux talents dans les métiers culturels, a effectivement menée auprès de 4 156 Français âgés de 18 ans et plus, afin d’analyser leur regard sur le piston et le talent. Et les résultats sont éloquents. Ainsi, 88% des Français pensent que le piston prime sur le talent en général pour décrocher un emploi. Malgré cela, 94,7% pensent pouvoir réussir dans la vie sans piston même si 70% d’entre eux soulignent que cela reste difficile. Une réponse paradoxale, à l’image des autres chiffres révélés par cette enquête.

Une injustice dont on veut profiter
Pour les personnes interrogées, le piston est avant tout une question de chance (68,2%), mais il représente surtout une injustice (40,8%). Pourtant, s’ils le pouvaient, plus de trois quarts des Français accepteraient d’être pistonnés (77,6%), 58% d’entre eux reconnaissant qu’ils accepteraient à contrecœur. Seul un Français sur cinq refuserait d’être pistonné par principe.
L’enquête de Sky Prods tend enfin à prouver que l’herbe est toujours plus verte chez son voisin. Notamment aux Etats-Unis, puisque si la France est le pays du piston pour 41% des sondés, les Etats-Unis sont le premier pays à récompenser le talent (24%). La France peut se consoler avec la deuxième position et 18% des suffrages. Preuve que le piston est évidemment omniprésent, mais qu’il est possible de s’en sortir par ses propres moyens…

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error