Comment orienter son lit ?

Orienter son lit pour bien dormir

Bien dormir, c’est essentiel pour la santé. Et cela passe avant tout par une chambre propice à un repos de qualité. Les spécialistes préconisent d’adopter une literie de qualité, en choisissant un matelas et un oreiller correspondant à votre morphologie, afin de bénéficier d’un soutien optimal.

Si le fait de disposer d’un bon lit constitue une bonne base, il reste à déterminer dans quelle direction l’orienter et, sur la question, les avis divergent.

Bien orienter son lit selon les bases du Feng Shui

Le Feng Shui (« Vent et Eau ») est un art ancestral utilisé en Chine pour construire et aménager les intérieurs. Il s’agit de favoriser une bonne circulation du Chi – l’énergie – en tenant compte à la fois des 5 éléments et de points cardinaux.

Il existe de nombreuses écoles de Feng Shui, dont les techniques peuvent varier radicalement. Toutefois, on peut dégager certains grands principes. On évitera par exemple de disposer le lit sous la fenêtre ou face à la porte, deux points d’entrée du Chi dans la pièce : ces emplacements sont exposés à trop d’énergie pour pouvoir dormir sereinement. Il est aussi recommandé de tenir compte de la direction.

On évitera :

  • Le nord, qui favorise les insomnies et la somnolence pendant la journée ;
  • Le nord-est, qui accentue l’anxiété ;
  • Le sud, qui est trop énergisant.

On favorisera en revanche :

  • L’ouest – en particulier pour les adultes ;
  • L’est – pour les adolescents et les jeunes qui entament leur vie professionnelle ;
  • Le sud-est – pour favoriser la communication et la créativité.

Enfin, on évite de placer le lit sous des éléments écrasants, comme la poutre ou la charpente, et le cas échéant, on place un voile ou un drap pour adoucir le cadre.

Quoique le Feng Shui ne soit arrivé que récemment en occident, le nord avait déjà très mauvaise réputation et, traditionnellement, on n’oriente pas le lit dans cette direction. Si la science n’a à ce jour jamais validé cette théorie, cela pourrait avoir un rapport avec le champ magnétique. Autre tradition très vivace : placer le lit de façon à avoir une vue sur la fenêtre et sur la porte. Cela tiendrait à un instinct de survie primaire, qui remonterait… à la préhistoire !

Une chambre paisible : mode d’emploi

Quoique diverses études aient porté sur la question, la science ne privilégie pas une direction, mais plutôt une ambiance générale pour bien dormir. L’idéal est de ne pas surcharger la pièce de mobilier ou de décoration. On favorise les couleurs neutres et lumineuses, qui créent une atmosphère paisible. Une touche de verdure est la bienvenue, et l’on peut privilégier des plantes connues pour leurs vertus dépolluantes, comme l’aloe vera ou le chlorophytum.

Pour que la pièce soit paisible et propice au sommeil, il est bien entendu indispensable de disposer d’un espace net et bien organisé. Il est donc recommandé d’opter pour des rangements fermés, et de ne pas surcharger les étagères, si vous en disposez. La pièce devrait être aérée quotidiennement : 10 minutes par jour, en été comme en hiver. 

Idéalement, le bureau ne devrait pas se trouver dans la chambre, d’une part parce qu’il est synonyme de travail et d’autre part, parce qu’il est souvent encombré. Si vous n’avez toutefois pas le choix, pensez au mobilier type bureau mural fermé ou secrétaire.

Enfin, il est conseillé de bannir autant que possible les appareils électriques de la chambre. Cela vaut en premier lieu pour la TV, évidemment, mais aussi pour le smartphone. Le téléphone tend à être incontournable, car il tient fréquemment lieu de réveil : il est pourtant préférable d’adopter un authentique réveil.

Réagir à cet article