4 astuces pour survivre à un repas de famille

Les repas de famille ne sont pas une partie de plaisir pour tout le monde. Mais il existe des astuces pour y survivre !

L’été s’installe, la saison des mariages bat son plein, les retrouvailles familiales sont inévitables. Si pour certains c’est une joie de retrouver ses proches, pour d’autres c’est une torture. Il peut être difficile pour eux de passer à travers un repas de famille sans perdre son sang-froid.

Non, vous ne pouvez plus vous assoir à la table des enfants, même si c’est généralement celle où la conversation est la plus détendue et où vous pouvez vous amuser. Maintenant vous êtes adulte et vous devez affronter le monde réel.

Entre Tonton complotiste, Mamie qui vous voit toujours comme un petit garçon de 7 ans et votre père qui n’approuve pas vos choix de vie, voici quelques conseils pour vous aider à survivre.

1 – Acceptez les différences de générations

Vous ne changerez pas la façon de penser de votre famille, et elle ne commencera pas à voir les choses comme vous aujourd’hui. La meilleure chose à faire est donc d’essayer de comprendre leur point de vue. Il vous sera plus facile de trouver un terrain d’entente et de communiquer efficacement. Si les choses commencent à s’envenimer, essayez de désamorcer la situation avec humour ou en changeant de sujet. Il faut à tout prix essayer de maintenir la paix.

Cela ne vous empêche pas de rester vous-même. N’essayez pas d’être quelqu’un que vous n’êtes pas juste pour faire plaisir à votre famille. Ils vous aimeront pour ce que vous êtes, même si vous n’êtes pas toujours d’accord avec eux.

2 – Soyez prêt à affronter le pire

Si vous savez que certains sujets sont susceptibles d’entraîner des débats houleux, essayez d’orienter la conversation dans une autre direction. Si vous ne pouvez pas les éviter complètement, soyez prêt à défendre votre point de vue calmement et respectueusement.

Sachez que vous n’êtes pas là pour éduquer les autres ; s’ils n’ont pas la curiosité d’aller à la pêche aux informations sur un sujet ou d’écouter votre point de vue pour ouvrir leur esprit, changez de sujet. Essayez d’éviter tout sujet de controverse, mais si certains insistent, ne cédez pas aux provocations.

3 – Ne prenez pas les choses trop au sérieux, ni trop à coeur

Si vous ne pouvez pas rire de vous-même, les choses seront beaucoup plus difficiles pour vous. En fin de compte, votre famille essaie simplement de vous aimer à sa manière. Essayez donc de vous détendre et de profiter du temps que vous passez avec eux. N’oubliez pas que votre famille vous aime, même si elle ne dit ou n’agit pas toujours d’une manière qui le montre. Ils peuvent être critiques à votre égard, mais c’est généralement parce qu’ils veulent le meilleur pour vous. Essayez de garder l’esprit ouvert. Concentrez-vous sur les membres de votre famille qui sont heureux de vous voir, cela rendra le moment moins pénible à vivre.

4 – Restez en dehors des conflits

Il arrive aussi que les conflits familiaux ne soient pas de votre fait. Dans ce cas précis, ne prenez surtout pas parti ! Si vous sentez la tension monter entre deux protagonistes, déviez la conversation. Pensez aussi à ne pas les installer à proximité l’un de l’autre. Dans chaque famille, il y a des gens qui ne s’entendent pas. En tant qu’adulte, vous n’avez pas à choisir votre camp.

Pour finir, que le repas se soit bien déroulé ou pas, faites une sortie élégante. Si les choses ont mal tourné, il est normal de s’excuser et de quitter la table. Parfois, il est préférable de faire une pause et de revenir plus tard.


Si après plusieurs essais vous réalisez que les réunions de famille ne vous apportent rien de positif, évitez-les. Il n’y a pas que les liens du sang qui font d’un groupe une famille, vous êtes libres de choisir les personnes chères à votre coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.