Dans la famille, je suis… le papa qui s’occupe de tout

Les pères au foyer sont une tendance croissante dans la société d’aujourd’hui. De plus en plus de pères choisissent de rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants. Il s’agit d’un excellent choix pour de nombreuses familles, car il peut apporter stabilité et cohérence aux enfants. C’est aussi un bon moyen pour les pères de nouer des liens avec leurs enfants et de s’impliquer dans leur vie quotidienne.

Dans la famille, je suis… le père qui s’occupe de tout. C’est un titre que je porte avec fierté. Je suis celui qui est toujours là pour mes enfants quand ils ont besoin de moi. Je suis celui qui les aide à faire leurs devoirs, qui les emmène à leurs activités sportives et qui leur lit des histoires avant de s’endormir. Je suis celui qui est toujours là pour eux, quoi qu’il arrive.

Arthur, 42 ans

Être père au foyer, une exception

Difficile de briser l’image du père qui fait vivre le foyer, et pourtant de plus en plus d’hommes font le choix de rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants. La majorité des hommes ne se voit pas quitter leur boulot car ils ont peur de s’ennuyer à la maison, ou alors leur amour du travail est trop fort. Notons également l’aspect financier sachant que les salaires des hommes sont plus élevés que ceux des femmes.

La décision de rester à la maison est souvent prise lorsque le père se rend compte qu’il ne passe pas assez de temps avec ses enfants. Ce moment coïncide parfois avec des moments down dans la vie professionnelle d’un homme : burn-out, essoufflement professionnel…

Les pères sont des modèles importants dans la vie de leurs enfants, et en restant à la maison, ils peuvent être plus impliqués dans la vie quotidienne de leurs enfants. Des études ont montré que les enfants qui ont une relation étroite avec leur père sont plus susceptibles de réussir dans la vie.

Être un père au foyer est l’une des meilleures décisions que j’aie jamais prises. Cela m’a permis d’être plus impliqué dans la vie de mes enfants et m’a donné l’occasion de créer des liens avec eux d’une manière que je n’aurais jamais pu faire si je travaillais tout le temps. C’est aussi un excellent moyen de créer des liens avec ma femme, car nous avons maintenant plus de temps à passer ensemble en famille et surtout, je la comprends mieux en vivant ce qu’elle a vécu.

Arthur, 42 ans

Si vous êtes un homme qui envisage de rester à la maison avec vos enfants, sachez que vous n’êtes pas seul. Vous rejoindrez une tendance croissante de pères qui choisissent de faire passer leur famille en premier. Et, plus important encore, vous ferez une différence dans la vie de vos enfants.


Attention à ne pas confondre les pères en congé parental – qui ont juste stoppé leur activité salariale pour s’occuper de leurs enfants mais qui peuvent reprendre leur poste en CDI – et les pères au foyer – qui ont arrêté leur activité professionnelle en démissionnant et sans rechercher de nouveau poste.

Être père au foyer, ce n’est pas si facile

Être père au foyer est souvent considéré comme un travail réservé aux femmes, et les hommes qui choisissent de le faire sont souvent confrontés au scepticisme, voire à la moquerie. De plus, ils doivent souvent faire face au sentiment qu’ils ne sont pas de « vrais » hommes parce qu’ils ne travaillent pas et ils ne ramènent pas l’argent au foyer.

Outre les préjugés et les jugements extérieurs sur le fait d’être le parent au foyer, ce n’est pas un rôle facile au quotidien. Les hommes prennent conscience de ce que subissaient leurs femmes avant de se retrouver eux-mêmes dans la situation. En plus de s’occuper des enfants, ils doivent également s’occuper de la maison, de la cuisine et des courses.

Bien sûr, tout n’est pas toujours facile. Être un père au foyer peut parfois être un défi. Et puis, il y a des jours où la conversation entre adultes me manque et où j’ai envie d’un peu de temps pour moi. Mais, dans l’ensemble, je n’échangerais cette expérience pour rien au monde.

Arthur, 42 ans

Si vous envisagez de devenir un père au foyer, nous vous encourageons à le faire. Il s’agit d’une expérience incroyablement enrichissante qui changera votre vie pour le meilleur. Mais avant de sauter le pas, prenez le temps de réfléchir à votre nouvelles organisation et soyez en accord avec votre partenaire, sans oublier l’aspect budget.

Être père au foyer, un moyen d’asseoir sa masculinité ?

La façon dont nous définissons la « masculinité » évolue, et c’est une bonne chose. Par le passé, la masculinité était souvent associée à la force, au pouvoir et à l’agressivité. Mais aujourd’hui, on observe une tendance croissante d’hommes qui redéfinissent ce que signifie être un homme. Ces hommes choisissent de rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants, ce qui remet en question les idées traditionnelles sur ce que signifie être un homme.

De plus, certains pères ont la volonté d’offrir à leurs enfants une éducation différente de celle proposée par la mère, que cela soit de manière consciente ou pas. Prendre des risques, être plus autonome, oser les activités plus « musclées », accorder plus d’importance aux gros oeuvres (jardinage, bricolage…) qu’aux tâches ménagères, etc. Attention, cela ne veut pas dire que les femmes ne faisaient pas comme il fallait, mais cela apporte tout simplement une autre vision de la vie, de la façon de s’occuper de sa famille.

Alors, être un père au foyer est-il un moyen d’affirmer sa masculinité ? Nous pensons que oui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.