Le sucre rendrait stupide...

Il ferait aussi grossir, mais ça, on le sait déjà

--- Le ---

Des chercheurs américains suggèrent qu’un régime alimentaire riche en sucre de synthèse peut endommager la mémoire et avoir des conséquences dégradantes sur les capacités mentales.

Le sucre rendrait stupide...
© iStockphoto ©
Agence Edency

Une histoire de longue date

Depuis des années, on montre du doigt les effets nocifs du fructose de synthèse sur la santé. Durant toutes ces années, le secteur de l’agroalimentaire a pu résister aux différentes accusations émises par les scientifiques, car rien jusque-là n’avait été prouvé de manière tangible.

Le sucre de synthèse tue les neurones

Seulement voilà qu’une équipe de chercheurs américains de l’université California-Los Angeles vient de prouver, dans une étude publiée dans le Journal of Physiology, qu’une alimentation riche en fructose de synthèse peut, à long terme, endommager la mémoire et causer une perte significative de QI chez les consommateurs de ce produit.

L’étude a toutefois établi que des doses d’oméga-3 peuvent contrer l’effet néfaste de ce sucre synthétique. « Manger du fructose en excès altère à long terme la capacité de votre cerveau à apprendre et enregistrer des informations », résume Fernando Gomez-Pinilla, chercheur participant à l’étude, lors d’une interview accordée à Fox News.

Cependant, attention : il ne faut pas confondre le fructose naturel – qu’on trouve dans les fruits et qui est généralement associé à d’autres nutriments tels que les fibres (ce qui favorise sa bonne assimilation) – avec le fructose de synthèse, très présent dans les sodas, notamment.

L’épreuve du labyrinthe

Cette conclusion a été mise en évidence à la suite d’une expérience menée par l’équipe de chercheurs durant laquelle des rats qui ont appris, en premier lieu, à suivre un chemin bien déterminé dans un labyrinthe ont été par la suite séparés en deux groupes. Durant six semaines, les deux groupes ont suivi un régime à base d’eau mélangée à du sirop de fructose. L’un d’eux a tout de même reçu des oméga-3 en complément.

Au terme de ces six semaines, les rats qui avaient reçu des oméga-3 traversaient le labyrinthe à une cadence plus rapide que les autres. Il était évident que ceux qui se contentaient du fructose de synthèse avaient perdu beaucoup de leurs capacités intellectuelles.

A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES