Comment bien assurer son enfant pour la rentrée ?

Dans quelques jours, les parents vont renouer avec les joies de la rentrée scolaire. Un des grands incontournables du mois de septembre : le choix de l’assurance scolaire pour nos enfants. Chef de famille ou papa solo, faites vos comptes !

Choisir la bonne assurance

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

Pas totalement. L’assurance scolaire est facultative pour inscrire votre enfant dans un établissement scolaire mais devient obligatoire pour qu’il puisse participer aux activités facultatives qui pourraient avoir lieu en dehors de temps scolaire : les sorties scolaires qui durent sur l’heure du déjeuner ou le soir, ou encore les voyages scolaires. De même, l’assurance scolaire est obligatoire pour la cantine ou le temps périscolaire (études surveillées ou garderie).

Bon à savoir : les sorties payantes proposées par l’école ne sont pas obligatoires, même si elles ont lieu sur le temps scolaires.

Ensuite, il y a une nuance à apporter. Ce qui est obligatoire, c’est que votre enfant soit couvert en Responsabilité Civile (RC) et en Garantie Individuelle Accident (GIA), soit pour les dommages qu’il causerait aux autres (détérioration de matériel, blessures…), soit à lui-même. Il s’agit du 1er niveau de couverture scolaire.

Parfois, vérifiez-le, cette Responsabilité Civile est comprise dans votre contrat d’assurance habitation et couvre les dommages causés par les assurés et les enfants qui habitent sous son toit (certains contrats couvrent même les enfants majeurs étudiants).
Certains parents décident donc de ne pas souscrire à une assurance scolaire supplémentaire. Une simple demande à votre assureur et vous recevrez l’attestation scolaire pour l’année à venir.

Responsabilité Civile : une assurance trop limitée ?

En effet, la Responsabilité Civile ne couvre pas tous les cas d’incidents. Et notamment :

  • les dommages causés par un tiers à votre enfant,
  • les dommages causés lors de certaines sorties et activités extra scolaires pour laquelle une assurance individuelle accident est exigée par les établissements scolaires.

La plupart des assureurs proposent des contrats d’assurance aux garanties étendues ; c’est le cas des assurances extra-scolaires. Elles couvrent votre enfant 24h sur 24 et 7j sur 7, y compris pendant les activités sportives et ses vacances. Parfois, les garanties s’étendent aux lunettes, aux soins dentaires, aux instruments de musique ou en cas d’hospitalisation prolongée, de besoins d’assistance psychologique ou juridique.

Les avantages de ces assurances sont qu’elles couvrent la totalité des risques : Responsabilité Civile, dommages causés par un tiers, dommages subis ou causés lors d’activités extra-scolaires tout en restant bon marché. Le problème, c’est que vous souscrivez alors deux fois pour la Responsabilité Civile (si elle est déjà incluse dans votre assurance habitation). La solution pour couvrir complètement votre enfant sans payer double est d’indiquer lors de votre souscription à l’assurance scolaire que la RC est déjà couverte par votre contrat habitation (ce que vous aurez pris soin de vérifier bien sûr).

Mais alors, quelle assurance choisir : scolaire ou extra-scolaire ?

Les allergiques aux démarches administratives choisiront les assurances   proposées par l’établissement lors de la rentrée scolaire de leur enfant. Les autres prendront la peine de comparer les offres. Gardez en tête que votre assureur habituel vous fera probablement bénéficier d’une remise, peut-être faudrait-il se renseigner chez lui en premier !