La Rédac' Masculin
Il y a 5 mois

Masturbation féminine : tout comprendre de ces dames

Les petits plaisirs en solo, les femmes savent se les donner aussi. Mais comment font-elles donc ?

Faisons un gros plongeon dans l’intimité féminine.

Et si vous compreniez mieux la masturbation féminine ?

Quand on parle de masturbation, on pense aux hommes, car ils sont à l’aise avec le sujet, tandis que chez les femmes, il est plutôt complexe d’en parler.

De fait, le sujet semblait jusque-là tabou et n’est pas très bien perçu de tous. Heureusement, de plus en plus de femmes l’assument ouvertement et plusieurs études se penchent sur le sujet, comme la dernière étude de l’IFOP sur la question. L’étude révèle que la masturbation féminine existe depuis toujours… rien que ça.

Masturbation féminine, un sujet de plus en plus toléré

Pendant longtemps, parler de masturbation était mal vu dans notre société. Petit à petit, le sujet est devenu moins sensible chez l’homme, mais n’a pas beaucoup évolué chez le sexe opposé.

Évoquer le plaisir intime et solitaire des femmes est toujours délicat, même aujourd’hui. Toutefois, on ne peut s’empêcher de noter une amélioration des choses, car dans plusieurs domaines y compris la sexualité, les femmes se détachent peu à peu du modèle ancestral qui les a toujours mises au second plan. Non seulement elles commencent à assumer leurs pratiques, mais elles les revendiquent aussi fièrement.

Par exemple, dans l’étude réalisée par l’IFOP en 2017, 3 femmes sur 4 interrogées acceptent avoir pratiqué la masturbation dans leur vie. Il est important de préciser que la masturbation féminine n’a pas systématiquement de rapport direct avec une absence de rapports sexuels ou avec une insatisfaction sexuelle avec leur partenaire.

L’étude révèle ainsi que 19% des femmes qui se disent insatisfaites se masturbent, mais cela concerne aussi 10% des femmes satisfaites.

Il en ressort que la femme peut certes avoir recours à la masturbation pour combler un manque de satisfaction durant ses rapports, mais c’est aussi une pratique qui complète parfaitement une sexualité bien épanouie. La masturbation féminine présente donc plusieurs similitudes avec la pratique chez les hommes.

En couple, les femmes peuvent aussi se masturber

Aujourd’hui, la femme n’est plus considérée seulement comme la compagne de l’homme. Elle prend sa place dans la société, s’individualise et s’épanouit tout en étant autonome. Ainsi, toutes les idées reçues à propos de sa sexualité sont aussi en train d’évoluer. On peut le constater par la banalisation des sex-toys et autres gadgets érotiques pour femmes, qui sont vendus un peu partout.

Par ailleurs, l’étude menée par l’IFOP a permis de savoir que ces pratiques ne sont pas uniquement des plaisirs réservés aux femmes célibataires. Les statistiques démontrent que 13 % des femmes en couple et 15 % femmes célibataires se masturbent au moins une fois par semaine. Bien sûr, ces chiffres restent bien inférieurs quand on compare à la masturbation chez l’homme. Il faut bien admettre que nous les hommes cédons beaucoup plus rapidement à nos envies. Selon les chiffres, 42 % des hommes pratiquent la masturbation au moins une fois par semaine, même en étant en couple.

On remarque également que même si de plus en plus de femmes admettent se masturber, parler librement de ce sujet est encore difficile pour beaucoup d’entre elles. En général, elles préfèrent parler de masturbation avec leur partenaire qu’avec d’autres personnes. Interrogées sur la question, 55 % des femmes en couple discutent avec leur conjoint, contre 20 % qui en parlent avec leurs amis proches et 6 % avec un personnel du corps médical.

Comment pratiquer la masturbation du clitoris ?

La théorie et les chiffres nous ont permis d’en savoir un peu plus sur la masturbation féminine, mais on se demande encore comment cela se passe dans la pratique. Et vous chers messieurs, que devez-vous faire pour donner du plaisir à votre partenaire ?

La femme peut se caresser toute seule pour se donner du plaisir. Mais les sensations sont meilleures lorsqu’elle s’abandonne à son partenaire. Ainsi, avant de passer à l’acte sexuel, la pénétration, assurez-vous de passer assez de temps en préliminaires, car le plaisir vaginal est différent de celui du clitoris. Vous devez commencer par caresser tout doucement le clitoris à travers sa capuche. Toucher directement le gland est parfois douloureux pour la femme.

Vos doigts doivent effectuer des mouvements de va-et-vient de bas en haut ou plus simplement autour du clitoris. Aussi, il est souvent plus agréable et plus confortable pour la femme de pratiquer la masturbation en étant couchée sur le dos.

Par ailleurs, vous décuplerez le plaisir chez votre conjointe en associant la masturbation féminine à des jeux érotiques et en vous amusant avec des sex-toys, des vibromasseurs. Avec ces derniers, stimulez tout autour des grandes lèvres et évitez toujours de toucher directement le gland. Assurément, le vibromasseur aidant, vous lui procurerez un plaisir extrême, et ce, beaucoup plus rapidement. Ensuite, vous pourrez la doigter, utiliser le sex-toy autour de et dans le vagin, et enfin passer à la pénétration.

Masturbation et santé du corps

La masturbation fait beaucoup de bien à l’organisme. Le plaisir qu’elle donne permet d’apaiser les douleurs physiques, par exemple menstruelles, mais aussi celles de l’âme, en soulageant les chagrins. Comme chez les hommes, la masturbation féminine est pour la femme un bon moyen d’adoucir les tensions quand elle est énervée et de réduire le stress.

Après la masturbation et la jouissance, la femme a tendance à s’endormir plus facilement, que ce soit une petite sieste ou le sommeil de toute une nuit. De ce fait, si vous la masturbez avant de lui faire l’amour comme un roi, elle dormira d’un doux sommeil et il y a de fortes chances qu’elle vous amène le petit-déjeuner au lit le lendemain matin.

La masturbation permet aussi de stimuler la créativité et l’énergie vitale. Chaque femme ayant ses particularités, quand les dames se caressent le clitoris, elles découvrent mieux leur intimité et l’apprivoisent.

Le rôle de l’homme

Malheureusement, beaucoup d’hommes ne connaissent pas grand-chose au corps féminin. La plupart sont encore formatés sur les vieux modèles et lors des rapports sexuels, ne pensent qu’à leur plaisir personnel et à la pénétration. Il revient alors généralement à la femme d’inciter son partenaire à prendre son temps et à mieux s’occuper d’elle.

Mais désormais, vous, vous changez de camp. Prenez l’initiative d’optimiser le plaisir de votre partenaire lors d’un rapport sexuel en commençant par la masturber. Au besoin, posez-lui des questions pour mieux connaître son corps.

Elle va vous révéler ses parties sensibles et vous apprendrez à mieux cerner sa sexualité ; vos futures parties de jambes en l’air en prendront un coup de jeune, croyez-nous !

A lire aussi absolument :

Masturbation chez l’homme : fin aux idées reçues