Elle refuse la fellation : que faire pour la convaincre ?

Si l’on demande aux hommes quelle est leur pratique sexuelle favorite, on peut parier qu’un grand nombre (voire une large majorité) évoquera la fellation. Pour les femmes, en revanche, leur réponse pourra être tout autre.

En 2014, une étude Ipsos révélait même que la « p’tite pipe avant d’aller dormir » n’était pas du goût d’un tiers des femmes de moins de 25 ans – contrairement au 69 et au cunnilingus, plébiscités par la moitié d’entre elles, car nettement plus participatif, ou axé sur mesdames.

Le sexe anal pour elle comme pour lui enfin sans tabous ? Au cours des dernières années, de nombreuses pratiques sexuelles sont petit à petit devenues moins difficiles à assumer pour les personnes...Lire la suite

Si beaucoup d’hommes ne jurent que par la fellation, que pensent les femmes de cette pratique ?

Alors, pour que tout le monde y trouve son plaisir, nous nous sommes demandés quel rapport entretenait les femmes avec la fellation au sein du couple et sa pratique en général.

Pourquoi certaines s’opposent-elles à la fellation ?

Partenaire à l’hygiène douteuse ou fellation imposée : beaucoup de celles que cette pratique dégoûte ont vécu une expérience qui leur a laissé un goût amer (pardon !) et ne se sentent pas prêtes à recommencer. La faute à un partenaire indélicat qui a été trop brusque, ou parfois simplement un homme peu expérimenté, trop impatient de profiter des joies d’une petite pipe.

Certaines, encore, ne supportent pas la simple idée de mettre le sexe d’un homme dans leur bouche. Petites mâchoires ou dégoût profond, les raisons de leur haut-le-cœur sont aussi diverses que variées. D’autres, enfin, préféreront s’appliquer à jouer de leur langue pour satisfaire leur amoureux, sans se risquer à aller plus loin.

Enfin, certaines femmes trouvent la pratique trop intime pour s’adonner à la fellation avec une relation d’un soir, et préfère garder cette gâterie pour un partenaire régulier, qu’il s’agitsse d’une habitude liés à l’édutation ou d’une simple préférence

Comment lui faire aimer la fellation ?

Attention, messieurs : il est hors de question de forcer une femme à aimer cela. Toutefois, avec beaucoup de respect et une bonne dose de psychologie, vous pouvez prendre le temps d’écouter ses désirs et de comprendre ses attentes ou ses craintes. En fonction de l’instant, de l’ancienneté de votre histoire ou tout simplement de son enthousiasme, son envie ne sera pas la même.

La plus réticente des femmes pourra même, après de délicieux préliminaires, s’amuser à « prendre en bouche » son partenaire. À vous de l’aider à surmonter ses peurs ou à vaincre ses préjugés.

Pour certaines femmes, et on peut les comprendre, il n’est pas question de fellation si leur partenaire n’est pas capable de s’occuper correctement d’elles, avec caresses, cunnilingus et autres plaisirs. Lors d’une relation sexuelle, votre partenaire n’est pas à « votre service » messieurs, et ces dames ont besoin de recevoir pour ensuite pouvoir offrir.

Enfin, n’oubliez pas que la fellation n’est pas innée, et que votre partenaire ne l’a peut être jamais pratiquée auparavant, voire qu’un partenaire précédent l’a peut être critiquée. A vous d’être patient et pédagogue pour la rassurer et la guider afin qu’elle puisse vous prodiguer cette fameuse fellation parfaite.

Dans tous les cas, la patience sera de mise, et il faudra avant tout comprendre pourquoi votre partenaire de jeu ne souhaite pas vous faire de fellation. Ce n’est qu’à partir de ce moment que vous pourrez trouver une stratégie pour tenter de la faire changer d’avis, sans garantie de réussite !

Pas de pipe, pas de plaisir ?

Si, alors que vous avez déployé des trésors de patience, votre compagne préfère s’abstenir… ne vous découragez pas ! N’hésitez pas à lui offrir des accessoires coquins ou des sextoys, qui sauront, eux aussi, vous apporter beaucoup de plaisir.

Ces jeux érotiques vous donneront, à tous les deux, la possibilité de ressentir des sensations encore inconnues et de, peut-être, découvrir de nouvelles pratiques. Ces moments torrides, empreints d’originalité et sans tabou, pourraient même lui permettre d’oublier tous ses a priori…

Soyez vous-même généreux !

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Enfin, dites-vous bien qu’une femme qui refuse de pratiquer la fellation n’est pas anormale ou « pas amoureuse ». D’ailleurs, combien d’hommes « réclament » une fellation à leur partenaire sans même prendre la peine de lui « offrir » un cunnilingus ? Allez, messieurs, soyez beau joueur : il n’y a pas que le sexe oral dans la vie !