Les DO et les DON’T de la rupture efficace

Comment mettre fin à son couple sans faire souffrir l’autre ?

Cette fois c’est sûr et certain, vous allez mettre un terme à votre relation amoureuse. Que vous soyez ensemble depuis la maternelle ou que vous vous soyez trouvés sur un site de rencontre, pour en arriver là, il faut déjà avoir pris le temps de la réflexion avant celui de la décision. La plupart des gens savent bien qu’être quitté est douloureux mais oublient parfois qu’être celui qui quitte est loin d’être une partie de plaisir. Être convaincu de son choix est donc une condition nécessaire, mais pas suffisante. Pour éviter le pire et redevenir célibataire, sans drames et sans larmes, voici la liste des “do” et des “don’t” pour rompre efficacement.

Qui – quand – où ?

Une rupture décente se fait bien entendu en privé, mais aussi en face-à-face avec la personne que l’on quitte. Ce contact humain rend la situation plus concrète et permet souvent de tourner la page plus facilement par la suite.

Le timing parfait n’existe pas, mais on peut tenter de trouver un moment approprié. De la même manière, essayez de choisir un lieu adapté. Par exemple, chez la personne pour la rassurer et lui permettre de digérer la nouvelle, ou dans un lieu public (qui ne soit pas chargé de souvenirs amoureux) pour éviter les écueils du huis-clos (scandale ou au contraire rechute).

Clarifier la situation

Sans rentrer dans les détails du cheminement de pensées qui vous a mené à la nécessité d’une rupture, exprimez clairement votre position est important. Avant de se retrouver célibataire, la future ex moitié va vouloir connaître et comprendre vos raisons. Expliquez le plus calmement possible les causes de la situation.

Être capable de vous remettre en question et d’être honnête avec vous même pour partager les torts. Vous ne cherchez pas une raison qui soit parfaite, ou politiquement correcte, mais une raison sincère et légitime.

Rassurer l’autre

Pour épargner l’autre, évitez d’être trop distant. Un sourire confiant ou une parole encourageante sur un trait de personnalité permettent parfois d’atténuer une partie du chagrin et de minimiser la perte de confiance en soi qui accompagne une séparation.

Au lieu de relativiser l’idée de “se faire plaquer” par l’espoir d’un dénouement heureux dans le futur, il est préférable de ne pas laisser d’espoir inutile. Le chapitre sera clos plus sainement si les deux parties sont convaincues que cette histoire n’a plus d’espoir de se poursuivre. On évite les faux espoirs, les rechutes, les tergiversations.

Be ready

Une séparation peut provoquer émotions et réactions exacerbées (accablement, tentative de séduction, sentiment de trahison) et s’accompagner de larmes, colères, promesses ou supplications.

On peut réconforter sans changer d’avis, se faire crier dessus sans considérer que l’on a mal agi, écouter et ne pas interrompre des promesses de changement sans remettre en question la nécessité de rompre.

Résistez cependant aux tentatives de chantage affectif ou de manipulation. La mauvaise foi ne doit pas vous amener à participer à une dispute. Vos paroles pourraient devenir blessantes et ajouter du désarroi.

On essaie de laisser du temps et de l’espace à l’autre avant de se recroiser. C’est encore plus vrai si on travaille ensemble ou que l’on fait partie du même cercle d’amis. Il ne s’agit pas de couper définitivement les ponts mais plutôt de permettre à son ancienne conquête de se reconstruire en tant que célibataire sans interférer dans ce processus.

On ne passe pas son temps à espionner virtuellement son ex sur les réseaux sociaux. On limite voire on supprime les SMS, appels et autres contacts qui pourraient s’avérer contre-productifs.


 

Pour que votre rupture soit le plus efficace possible, voici tout de même le détail des attitudes à proscrire

Carton rouge

– Ne pas faire les choses à l’envers : on ne démarre pas une nouvelle relation si on n’a pas rompu la précédente ;
– ne pas se cacher derrière un mail, un SMS ou un message sur votre site de rencontre. Le courage des braves consiste a minima à rompre IRL, In Real Life ;
– ne pas commettre d’indiscrétions, ne pas dévoiler des aspects privés de votre relation ou révéler des confidences personnelles que la personne que vous avez aimée vous aurait confiés ;
– ne pas prendre ses jambes à son cou après avoir balancé un lapidaire “Nous deux c’est terminé” ;
– ne pas se laisser aller à l’agressivité.

Carton jaune

– Ne pas comparer votre relation ou votre rupture avec vos relations ou vos ruptures précédentes ;
– ne pas précipiter les choses et rompre d’avant d’avoir suffisamment pesé votre décision. A contrario ne pas tenter de retarder la séparation si on est sûr de soi au risque d’envenimer la situation ;
– ne pas blâmer l’autre, rejeter toute la faute sur lui et le rendre responsable de la rupture ;
– ne pas s’inscrire immédiatement sur un site de rencontre ou se précipiter dans les bras de quelqu’un d’autre ;
– ne pas adopter de comportements immatures, comme faire preuve de mauvaise foi ou lancer des rumeurs (vraies ou fausses) sur votre ex-moitié.

Attention !

Ne pas enchaîner les poncifs : “Un de perdu, dix de retrouvés”, “Ce n’est pas toi, mais moi”, etc.
Ne pas céder à la tentation de voir comment l’autre va et gère la rupture pour soulager sa culpabilité.

Ne pas fanfaronner auprès de l’entourage ni s’épancher sur Facebook à propos des détails de votre rupture. Ne pas blesser l’autre pendant qu’il est dans un état émotionnel fragile.

Ne pas laisser de faux espoirs pour la suite de la relation, comme évoquer la possibilité de se remettre ensemble “un jour” ou l’option de “rester amis” si ce n’est pas ce que l’on souhaite.

Pour conclure, qu’il s’agisse d’un amour d’été, d’une relation débutée sur un site de rencontre ou de trente ans de vie commune, une rupture est une démarche difficile et douloureuse pour tout le monde. Mais si vous parvenez à bien garder en tête l’adage “Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse”, votre rupture devrait se dérouler dignement et permettre aux deux personnes impliquées de tourner la page. Fraîchement célibataire et prêt pour l’histoire d’amour de votre vie !

Et pour aller plus, loin, nous vous invitons aussi à consulter cet article chez notre partenaire Nice-People : Comment se remettre d’une rupture ?

Partager
Tags: rupture
Raphaël

Raphaël Mercier est l’auteur du blog du site de rencontre Belge Nice People : www.nice-people.be. Fondé en 2007, Nice People est l’un des tout premiers sites de rencontre Belge. Le site possède une grande communauté de plus d’un million de membres. A côté de cela, Raphaël travaille aussi pour l'agence web Avada.be