StyleSeduction.fr
Il y a 11 ans

Pourquoi je reste l’ami et non l’amant ?

Vous craquez pour cette jolie jeune femme. Mais faute de vous y être pris convenablement, si vous êtes intime avec elle aujourd’hui, c’est simplement dans le rôle d’ami. Styleseduction.fr vous dit tout pour savoir comment faire pour pouvoir être l’amant et non ce simple confident ?

Attention au point de non-retour

Tout va bien entre la belle Stéphanie et vous. Vous avez son numéro, elle vous répond quand vous l’appelez, elle se confie à vous quand vous la voyez autour d’un verre et vous vous amusez bien. Une vraie complicité est née. Oh bien, sûr, elle sort encore de temps en temps avec d’autres garçons mais vous ne vous en faites pas trop, ce sont des salauds, d’ailleurs, elle s’en plaint souvent : ils ne la respectent pas et ne la comprennent pas. Alors que vous… vous ne la comprenez pas non plus apparemment !

Ne pas gâcher une si belle amitié

Parce que le week-end dernier, vous avez enfin trouvé le courage de lui déclarer votre amour. De lui dire que votre complicité était la preuve de votre entente et de votre avenir forcément commun. Mais elle a paru très étonnée. Elle ne comprenait pas. Elle croyait que vous étiez amis. Et évidemment, elle ne souhaitait pas « gâcher une si belle amitié ».

Qu’est-ce qui a « merdé » ? A quel moment ? Pourquoi vous retrouvez-vous tout le temps dans la zone « ami » et non « amant » ? Pour la faire courte : tout a merdé depuis le début.

La « zone ami », c’est le point de non retour, le triangle des Bermudes, le mauvais rôle à ne surtout pas adopter dans une carrière de comédien de la drague. Car une fois qu’on est dedans, on est catalogué, trié, mis dans une case dont il est quasi impossible de sortir.

Cette séduction qui fait peur

A force de vouloir progresser à pas feutré autour de la belle, tel un chasseur de perdrix qui ne veut pas effrayer son gibier en marchant sur une branche, vous en devenez invisible. Hors d’atteinte du radar à mec potentiel.

Quelle en est la cause ? Une volonté de discrétion, de ne pas la brusquer, de ne pas faire comme les autres ? Faux : la timidité, la peur, le manque de courage.

L’essence de la séduction est un mélange de curiosité, de tension sexuelle et de rapport humain. Sans elle, le moteur ne démarrera pas, et vous resterez au point mort : la zone ami.

Quand on rencontre quelqu’un on s’en fait une opinion très vite. En 2 secondes, selon Malcolm Gladwell, journaliste et auteur de « La force de l’intuition ».

Le cerveau humain aime mettre dans des cases, cela lui permet de classer l’information de manière efficiente et rapide. Et il se trompe rarement. Alors, mieux vaut annoncer la couleur tout de suite et être franc concernant ses intentions.

Dans la rue, en 2 secondes, on sait intuitivement si telle passante peut déclencher un désir en nous ou nous laisser aussi indifférent que le chat repus après avoir avalé sa boîte de croquettes. Il en est de même pour les femmes.

Vous avez un sexe

Alors comment éviter à l’avenir de devenir le meilleur ami ? En faisant comprendre qu’on a un sexe (sans le montrer). Autrement dit :
– en la regardant dans les yeux un peu plus longtemps que la politesse le voudrait ;
– en la touchant régulièrement,
– en évoquant le sexe subtilement dans la conversation ;
– en étant imprévisible ;
– en gardant une part de mystère ;
– en évitant de la voir comme une amie (donc exit les plans sorties toutes les semaines ou les pots avec ses amies) ;
– en instaurant une tension sexuelle tout en mettant des barrières entre elles et vous.

Vous ne savez pas ce qu’est une barrière ? Et bien, ce sera l’occasion d’un prochain article, où Shakespeare côtoiera Casanova.

StyleSeduction.fr est une source d’informations sur la séduction et le style pour les hommes. Conseils de séduction et de look, coaching et conseil en image.

Télécharger le guide de séduction

 

Tags: femme