Les zones érogènes

Mais où se cachent-elles ?

Le corps de chaque femme a une histoire. Les parties de son corps peuvent être rattachées à de bons ou à de mauvais souvenirs. Pour découvrir ses zones érogènes, ne vous trompez pas de bouton !

Une zone érogène est une partie du corps riche en capteurs sensoriels et sexuellement sensible quand on la stimule. La connaissance des zones érogènes de sa partenaire est primordiale car elles participent aux préliminaires, étape essentielle dans un rapport sexuel chez la femme.
Il n’y a pas que le point G dans la vie !
Les zones érogènes « spécifiques » sont des zones sexuelles : clitoris, vulve, seins, ou le mythique point G situé quelque part au fond du vagin.
Mais toutes les zones érogènes des femmes ne sont pas si évidentes. Sorti de ces zones primaires, il existe des zones érogènes secondaires, moins faciles à deviner. Elles existent parfois même à l’insu de leur propriétaire. Cela peut-être une zone qui n’a pas l’habitude d’être touchée, comme le bas des reins. La nuque, la bouche, le dessus du coccyx, le creux des genoux, l’intérieur des cuisses, voire la peau toute entière, sont autant de zones érogènes.
Y aller à tâtons
Vous avez déjà quelques idées pour rendre une femme folle de désir, mais sur quelles parties du corps se concentrer ? Commencez par caresser chaque partie de son corps pendant un moment en effectuant des cercles concentriques plus ou moins appuyés et observez ses réactions. Jouez avec vos doigts et la paume de vos mains et puis partez à la découverte d’une autre zone ; revenez à la précédente si vous la sentez réceptive.
Inutile de vous attarder si elle n’émet aucune réaction, qu’elle grimace ou repousse votre main : elle attend peut-être que vous passiez à autre chose ! Par contre si elle se contracte, rougit, soupire et halète, bingo, il y a de fortes chances pour que vous ayez trouvé son talon d’Achille !
Trouver la bonne dose
Maintenant que vous avez pointé du doigt son petit secret, à vous de trouver la bonne fréquence et la bonne pression des caresses. Vous règlerez l’intensité des caresses en fonction de ses réactions ; il y a maintes façons de stimuler une zone érogène et les femmes adorent la variété : vous pouvez caresser la zone érogène avec vos cheveux, du bout des doigts ou du menton (avec un bouc naissant de préférence !), la frôler avec votre sexe ou la mordiller. En vous attardant sur le corps de votre partenaire, vous vous rendrez compte que c’est un immense parc d’attractions, un véritable tapis d’éveil ludique pour enfant qui ne demande qu’à être « sexe-périmenté ».

Partager
Tags: plaisir