WR
Il y a 10 ans

Sexe et travail : vraiment incompatible ?

Zob or no zob in job ? That is the question

Le sexe au travail a ses adeptes, alors que d’autres défendent ardemment le « no zob in job » (pas de sexe au travail). Peut-on vraiment concilier sexe et travail ? Pas forcément facile, mais voici quelques indices pour savoir quoi faire… 


No zob in job
Le problème, quand on a une « love affair » au travail, c’est que tôt ou tard, tout finit par se savoir. Du coup, c’est difficilement compatible parce que :
– on devient la cible des ragots et sa réputation peut en prendre un sacré coup ;
– la relation peut éveiller des rivalités, des jalousies ;
– on est moins concentré, moins performant ;
– le travail, c’est fait pour travailler !

Enfin, le plus dur à gérer, c’est l’après. Une rupture comme un coming out (dans le cadre d’une relation suivie) peuvent s’avérer catastrophiques au niveau de vos relations avec vos autres collègues. Bref, ce n’est pas vraiment recommandé si l’on préfère éviter les ennuis !

Et pourtant, selon Loïk Roche, auteur de « Cupidon au travail » (Ed. Organisation 2006), avoir une relation intime dans le cadre du travail, c’est inévitable ; la loi de Cupidon établit qu'une personne a une relation intime (aboutie ou non) différente dans son entourage professionnel tous les sept ans sur le même lieu de travail. Et combien de couples se forment sur le lieu de travail ?
Collègues comme cochons
Les raisons en sont simples :
– on passe plus de temps sur son lieu de travail que chez soi, donc ça crée des liens ;
– on soigne sa mise au travail, on est plus dynamique qu’à la maison, on est donc plus attractif.

Parfois, on a beau lutter, à force de se fréquenter, on devient « collègues comme cochons » et l’issue paraît inéluctable. Concilier sexe et travail, ça peut devenir possible à condition d’aimer prendre des risques et de très bien gérer sa relation dès le départ.

Certes, il n'y a pas de recette magique pour concilier sexe et travail. Mais certains comportements peuvent favoriser l'entretien d'une relation suivie avec un(e) collègue de travail :
– évitez de succomber à vos impulsions sans avoir envisagé un éventuel dénouement de la relation ;
– assurez-vous que vous êtes sur la même longueur d’onde que votre partenaire ;
– soyez ultra discret, et ne vous confiez à personne, pas même à votre collègue préféré ;
– si l’on vous soupçonne, niez jusqu’au bout, même sous la menace d’un fusil sous la tempe !
– jamais sur le lieu de travail : même si la situation est excitante, vous risquez gros à vous faire prendre (licenciement, plainte pour exhibition…) ;
– dans le cadre d’une relation suivie, il faut bien « marquer les territoires » pour qu’ils n’empiètent pas l’un sur l’autre ;
– ne multipliez pas les conquêtes au sein de la même entreprise ;
– choisissez de préférence un(e) partenaire de même niveau hiérarchique.
Et le harcèlement sexuel ?
Puni par la loi, le harcèlement sexuel a lieu lorsqu’une personne agit pour obtenir les faveurs sexuelles de sa victime dans le cadre de son travail. Le harcèlement sexuel peut prendre plusieurs formes : chantage, menaces…

Pour en savoir plus :
Le ministère du travail et de la solidarité a mis en place un site pour en apprendre plus sur le harcèlement sexuel.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error