Le chevillage : plaisir du troisième type

Le sexe anal pour elle comme pour lui enfin sans tabous ?

Au cours des dernières années, de nombreuses pratiques sexuelles sont petit à petit devenues moins difficiles à assumer pour les personnes les pratiquant ou désirant les pratiquer. C'est le cas, par exemple, du sexe anal. Ce dernier, longtemps presque exclusivement associé dans l'imaginaire collectif à l'homosexualité masculine ou à la pornographie, n'est plus aujourd'hui un aussi grand tabou que par le passé.

Le plaisir anal masculin en question

Le sexe anal peut en effet procurer du plaisir à tout le monde, quel que soit son genre ou son orientation sexuelle. Pour les hommes, le massage prostatique et le chevillage (c'est-à-dire la stimulation interne avec un accessoire ou le fait de voir une femme sodomiser un homme avec un sextoy, pour être clair) sont les meilleurs des moyens pour découvrir de nouvelles sensations et accroître considérablement l'intensité de leur plaisir sexuel.

La stimulation de la prostate (qui se trouve, pour rappel, à plus ou moins 7 cm à l'intérieur) permettrait ainsi aux plus habiles de ressentir des sensations comparables à celles du point G féminin. C'est pourquoi certains n'hésitent d'ailleurs pas à parler de point P pour ce petit endroit pas si facile que ça à dénicher…

De nouveaux jouets spécialement conçus pour les hommes

Les ventes de sextoys spécifiquement étudiés pour les hommes sont en pleine explosion. La marque Lelo, pour ne citer qu'elle, a ainsi enregistré en 2015 une hausse de près de 200 % sur les ventes de ses masseurs prostatiques. Et elle mise sur une progression de 400 % pour 2016, grâce notamment à ses 3 nouveaux jouets ayant été longuement développés et répondant aux doux noms de Hugo, Bruno et Loki…

Partager