Sexter, c’est tromper ?

Le SMS coquin : infidélité ou jeu de séduction innocent ?

Selon une enquête réalisée par le site de rencontres eDarling auprès de 1069 célibataires, écrire des messages coquins reviendraient pour certains et certaines à commettre une infidélité. Dans l'ensemble, les avis sont partagés entre hommes et femmes. Ainsi, environ 60% des célibataires féminines interrogées pensent qu'envoyer une photo coquine ou un message suggestif constitue une forme d'infidélité et peut être la cause d'une rupture.

Les hommes sont plus réservés sur le sujet : un peu moins de la moitié des célibataires ayant répondu au questionnaire pense qu'il s'agit simplement d'un jeu innocent. S'ils peuvent être sources de plaisir au début d'une relation amoureuse, les sextos peuvent aussi provoquer la discorde au sein des couples.

Le sexting, une nouvelle forme d'adultère ?

C'est prouvé : les femmes sont plus à l'aise avec les nouvelles technologies que les hommes. 68% d'entre elles utilisent cette forme de communication pour dialoguer avec leur compagnon, lui donner un rendez-vous ou se faire désirer. Beaucoup boudent si leur homme tarde à leur répondre.

Au contraire, tout juste la moitié des célibataires masculins interrogés disent préférer appeler leurs conquêtes et leur parler de vive voix. Pas étonnant que les messages par textos soient perçus différemment par les deux sexes. Les femmes y accordent décidément beaucoup d'importance.

Les smartphones indispensables dans une relation amoureuse ?

Il semblerait que la réponse soit positive au moins dans un sens. Les messages écrits font partie de l'intimité du couple. Reçus fréquemment, ils sont synonymes de relation stable pour les femmes et considérés comme des tue-l'amour pour les hommes.

Enfin, le nombre de messages reçus a aussi son importance pour les femmes. Beaucoup attendent une réponse immédiate ou presque tandis que les hommes n'ont aucune attente particulière à ce sujet. Et vous, quelle place tient le smartphone dans votre vie de couple ou de séducteur ?

Partager