Thierry
Il y a 3 semaines

Panne sexuelle : la détecter et la soigner

Comment remédier à la panne sexuelle ?

Quand vous n’arrivez plus à durcir la gâchette comme à l’accoutumée et à satisfaire madame sous la couette, il faut rapidement trouver une solution !

Panne sexuelle : quand la gâchette se ramollit

Selon plusieurs études, les pannes sexuelles seraient bien plus répandues qu’on ne le croit. Ainsi, il serait question de 39% des hommes de 25 à 40 ans, et de 70% des hommes de plus de 70 ans.

Mais de quoi s’agit-il exactement ? La panne sexuelle chez les hommes désigne traditionnellement les troubles érectiles.

Autrement dit, l’érection de l’homme devient moins ferme quand survient une panne sexuelle. Alors que vous aviez l’habitude de devenir rigide comme un roc et de secouer votre compagne/épouse sous tous les angles, votre troisième pied commence subitement à se contenter de devenir aussi dur qu’une jeune tige fragile.

La panne sexuelle n’est donc a priori pas à confondre avec l’éjaculation précoce ; mais elle pourrait tout de même y être assimilée. On parle de panne lorsqu’un dispositif qui fonctionnait parfaitement commence subitement à présenter des baisses de performance ou de graves dysfonctionnements.

Ainsi, dans les divers cas suivants, on peut considérer qu’il y a une panne sexuelle :

  • à partir d’un certain moment, vous n’arrivez plus à tenir la route durant les parties de jambes en l’air avec votre dame ;
  • passé le premier tour, votre sexe n’arrive tout simplement plus à retrouver de la dureté ;
  • le volume qu’atteint votre verge est nettement inférieur à celui auquel il était habitué.

Peu importe le cas dans lequel vous vous trouvez, il s’agit assurément d’une situation désagréable, car notamment, vous vous en voudrez de ne plus pouvoir satisfaire votre belle épouse qui ne demande qu’à voyager vers le septième ciel.

Quelles sont donc les causes d’une panne sexuelle ?

Quelles peuvent être les causes d’une panne sexuelle

Causes naturelles

Les pannes sexuelles peuvent être liées à des facteurs naturels tels que l’âge. De fait, l’érection est assurée par un système complexe, dont notamment des muscles qui se relaxent et font affluer du sang dans l’organe génital masculin. Ainsi, avec l’âge, il peut naturellement arriver que ces muscles soient quelque peu épuisés et ne parviennent plus à répondre aussi promptement que durant la jeunesse.

Une autre cause naturelle des dysfonctionnements sexuels se trouve en le manque de rythme. Imaginons par exemple qui suite à une grosse déception, vous ayez décidé de vous éloigner des femmes pendant plusieurs mois ; lorsque vous vous y remettrez, soyez sûr que vous ne retrouverez pas automatiquement vos anciennes performances de champion. Cela vous prendra quelque temps pour retrouver le rythme et être en mesure de reproduire vos performances de champion d’antan.

Causes sanitaires

De façon générale, les maladies entraînent souvent avec elles une baisse des perfs au lit. Cela peut notamment s’expliquer par le fait que l’organisme est affaibli ; il a alors du mal à produire l’énergie nécessaire pour le bon fonctionnement de la verge de l’homme et pour une bonne endurance pendant les rapports sexuels.

Toutefois, les opérations abdomino-pelviennes, dans le cadre d’un cancer de la prostate ou d’un adénome, les traumatismes du petit bassin ou encore l’hypertension font partie des problèmes de santé connus pour entraîner une dysfonction érectile.

On peut aussi évoquer les maladies du sang dans leur ensemble, comme la drépanocytose.

Par ailleurs, des traitements médicamenteux peuvent aussi être à l’origine des pannes sexuelles. Quelle que soit la maladie dont vous souffrez, si vous constatez que vous parvenez moins bien à offrir du plaisir à madame alors que vous êtes sous traitement, un de vos médicaments pourrait être le fautif.

N’hésitez donc pas à en parler à votre médecin.

Causes liées à l’hygiène de vie

Le sexe qui ne répond plus comme il faut, la fatigue qui survient trop vite après quelques va-et-vient inside madame ou encore une éjaculation qui vient plus vite que d’habitude, cela peut également être dû à votre hygiène de vie.

En ce sens, la première cause incriminée dans cette catégorie est souvent le tabagisme ; cela inclut la consommation excessive de drogue, mais également d’alcool et d’autres stupéfiants et substances dopantes.

Viennent ensuite le manque de repos et le manque de sommeil, qui peuvent aussi entraîner de moins bonnes performances sous la couette.

On peut enfin évoquer une alimentation déséquilibrée.

Comment y remédier ?

Les possibilités de résolution des pannes sexuelles dépendent essentiellement de la nature des causes.

Ainsi, si la panne est liée à l’âge, les stimulants pour homme, tels que la fameuse pilule bleue, peuvent être une bonne solution. Néanmoins, à force d’en utiliser, il y a un fort risque de dépendance ; il faut donc savoir s’en servir avec parcimonie.

Une autre solution dans un tel cas consiste à se rapprocher d’un sexologue, susceptible de proposer des traitements spécifiques ou des exercices qui régleront le problème sur le long terme.

Pour ce qui est des pannes liées à une reprise après une longue période de pause, la pilule bleue serait une mauvaise option. Une fois que l’étalon aura retrouvé du rythme, tout devrait rentrer dans l’ordre. Il faut donc prioriser la patience.

Du côté des causes sanitaires, si le problème vient d’un traitement, vous pouvez vous tourner vers votre médecin traitant pour qu’il remplace les médicaments incriminés. Autrement, il faudra attendre la fin du traitement pour espérer voir la panne disparaître.

Toutefois, s’il est question d’un dysfonctionnement maladif (lié au diabète, à la drépanocytose, etc.), la solution est à chercher du côté des soins médicaux ; un médecin généraliste ou un sexologue saura prescrire ce qu’il faut.

Enfin, si vous identifiez clairement votre hygiène de vie comme étant à l’origine de pannes sexuelles que vous avez, vous savez ce qu’il vous reste à faire : mettre fin aux habitudes qui vous empêchent de bien performer dans les corps-à-corps !

Gestion psychologique des pannes sexuelles

Les aptitudes sexuelles constituent pour les hommes un symbole de leur virilité. Alors quand elles en viennent à décroître, peu importe le motif, ils se sentent diminués, incomplets. S’il est vrai que cette sensation est normale, il faut savoir la relativiser.

Comme vous l’avez lu tout le long de cet article, une panne sexuelle n’est jamais une fatalité et peut généralement être résolue si vous parvenez à en identifier la cause, seul ou avec l’aide d’un spécialiste.

Ne déprimez donc surtout pas quand votre bijou se montre moins tranchant quelques fois. Soyez tolérant avec vous-même, essayez de comprendre la situation et adoptez la solution idoine ; tout devrait se régler très vite.

Panne sexuelle : en parler avec sa compagne/partenaire

Si vous êtes en couple, la panne sexuelle n’affectera pas que vous. Votre compagne sera aussi touchée. Pensez donc à en discuter calmement avec elle, pour l’amener à être compréhensive. Son soutien pourrait d’ailleurs vous aider aussi à mieux gérer psychologiquement la situation.

Une fois que tout sera de nouveau rentré dans l’ordre, vous le lui rendrez bien en lui permettant de s’envoyer au plafond, ou au-delà !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Thierry

High-tech ? Lifestyle ? Famille ou Sexualité ? Toutes vos soifs d’informations et de connaissances peuvent être étanchées à la source de ma plume. Par Masculin.com, mon univers s’ouvre à vous !