Les mystères du pénis : comprendre la couleur du sexe masculin

Vous l’avez sans doute remarqué : les parties génitales de l’homme sont généralement une à deux teintes plus sombres que la peau du reste du corps. D’où provient cette différence ? Savez-vous donc pourquoi la couleur de votre pénis est si… particulière ? On vous explique dans cet article pourquoi cela est tout à fait normal !

Testotérone et pigmentation du sexe masculin

D’après une étude (très sérieuse) de deux dermatologues américains de l’Université de Columbia, l’émergence des hormones sexuelles au moment de la puberté a une influence directe sur la mélanine. Oui, la mélanine, cet acide aminé à qui vous devez aussi votre parfait bronzage en été.

Etre un homme vierge ou puceau à plus de 20 ans n'est pas un défaut. Ni une fatalité. Mais comment aborder les relations amoureuses quand on n'a jamais fait l'amour à un âge plus ou moins avancé ? Co...Lire la suite

Ainsi, avec l’apparition de la puberté, le taux d’hormones sexuelles mâles augmente considérablement. Et s’ensuit un assombrissement des organes génitaux. Etonnant, non ? Cela vaut aussi pour la couleur des mamelons ou la jolie petite tignasse blonde de vos 4 ans qui s’est progressivement transformée en un châtain foncé, à votre grand dam (ou pas…) !

Les deux dermatologues new-yorkais à l’origine de cette étude, Lindsey Bordone et Cameron Rokhsar, expliquent dans le Daily Mail que la production de testostérone est proportionnellement responsable de la pigmentation du sexe de l’homme.

On pourrait donc en déduire que plus vous produisez d’hormones mâles, plus la peau de votre sexe serait sombre (et plus, peut-être, vous seriez viril ?).

D'où vient la couleur du pénis ?

Attention aux pénis trop foncés !

Avant de sauter aux conclusions, il est important de clarifier que l’avertissement concernant les pénis trop foncés n’est pas motivé par des préjugés raciaux. En réalité, cette mise en garde spécifique est fondée sur des observations médicales liées à l’hyperpigmentation des zones génitales. Cette dernière peut être due à divers facteurs hormonaux, notamment ceux qui régulent la pigmentation de la peau. Chez certains individus, une production accrue de mélanine dans ces régions peut être observée avec l’âge ou en réponse à certains stimuli hormonaux.

Cependant, au-delà d’un simple changement esthétique, un assombrissement marqué peut parfois signaler des problèmes de santé sous-jacents. Les professionnels de santé, tels que les dermatologues et les endocrinologues, alertent sur le fait que des changements pigmentaires notables, en particulier ceux qui surviennent rapidement ou de manière prononcée à l’âge adulte, pourraient indiquer la présence de conditions médicales plus graves.

Les implications médicales d’une hyperpigmentation génitale

Dr. Lindsey Bordone, spécialiste en dermatologie, souligne un point crucial : une pigmentation accrue dans certaines zones du corps, comme les parties génitales, peut être un indicateur d’anomalies dans le métabolisme du sucre. Un tel symptôme pourrait être un signe précoce de résistance à l’insuline ou de développement du diabète de type 2. Cette condition, connue sous le nom d’acanthosis nigricans, se manifeste par un épaississement ainsi qu’un assombrissement de la peau, et est fréquemment associée à des déséquilibres endocriniens.

Il est donc essentiel de consulter un professionnel de santé si vous remarquez des changements soudains ou significatifs dans la pigmentation de vos parties génitales, surtout si ces modifications sont accompagnées d’autres symptômes comme une soif excessive, une fatigue inhabituelle ou une augmentation de la fréquence urinaire.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Pour aller plus loin :

Votre sexe est-il « normal » ?

Mythes et réalités sur la taille du pénis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *