Comment séduire une femme quand elle est déjà accompagnée ?

Elle n’est pas seule, mais vous pouvez quand même l’aborder

Elle est assise à la table en face de vous, elle est belle, elle est blonde comme les blés, elle sent la rosée du matin (enfin ça, vous le supposez). Seul hic : elle n’est pas seule. Gardée par une équipe d’hommes, telle l’armée de soldats de terre cuite de l’empereur chinois, elle parait difficilement approchable. Notre partenaire Styleseduction.fr vous explique comment faire pour entrer en contact.

L’inconvénient des jolies filles, c’est qu’elles sont rarement seules. Et quand elles le sont, c’est probablement dans la rue, marchant à vive allure d’un pas aérien, le regard fuyant et l’iPod vissé sur les oreilles pour se prémunir de toute interaction avec le monde extérieur. Bref, pas la situation idéale pour tenter une approche.
C’est pourquoi il ne faut pas considérer que les femmes entourées sont inabordables.
Ses connaissances tu observeras
Elle est venue accompagnée, certes. Mais rien ne dit que parmi eux se trouve son petit ami. Il y a même beaucoup de chances pour que les jeunes hommes qui s’agitent autour d’elle ne soient que des collègues ou des amis. Il faut donc réussir à comprendre qui ils sont et quelle est leur situation : fêtent-ils quelque chose ? Pourquoi sont-ils réunis ? Comment se connaissent-ils ? Les hommes assis à ses côtés sont-ils gays ? Sont-ils des prétendants ? Si oui, ont-ils visiblement une chance avec elle ?
La simple observation attentive devrait renseigner sur la situation conjugale et sur la disponibilité de la demoiselle.

On se forme souvent des impressions très rapidement et inconsciemment sur les gens.
Avant de l’aborder, il est probable qu’elle vous aura déjà repéré et jugé du coin de l’œil. Ce qui est populaire et demandé faisant envie, essayez d’apparaître entouré ou au moins de bonne humeur. Faites rire les amis à votre table, parlez à d’autres gens, mélangez-vous à des groupes de filles…
Personne n’a envie de parler au type tout seul au fond du bar.

Une faille tu trouveras
A moins de faire le kamikaze, mieux vaut trouver une stratégie d’approche de la demoiselle. Et une bonne.
Soit vous pouvez vous arranger pour lui parler seul à seul (quand elle quitte son groupe pour aller au bar, téléphoner, fumer une cigarette…) et vous pouvez l’aborder naturellement en fonction de la situation, soit il va falloir faire preuve de ruse pour s’intégrer temporairement à ses amis. Il faudra alors attendre un moment où elle est disponible, où elle s’ennuie, où elle attend,… ou un moment où le groupe s’est séparé en plusieurs discussions.

Ce moment trouvé, il faut trouver une raison pour leur parler. Vu qu’elle est accompagnée, on va éviter d’être trop direct, elle pourrait avoir honte ou se sentir jugée par ses amis et répondre sèchement. Sauf si elle vous a jeté un long et langoureux regard. Dans ce cas, vous pouvez y aller directement et vous présenter.
En dehors de ce cas précis, la meilleure manière d’aborder est de se trouver juste à côté d’elle et de l’intégrer dans une discussion que vous avez avec vos amis ou avec la personne à qui vous parlez. Le top étant une question ouverte, sur un sujet léger, fun, et qui se prête à une réponse de sa part (relations hommes-femmes, people, actualité…).
Adapter sa stratégie
Parmi les autres stratagèmes que vous pouvez utiliser :
–    pointer une de vos amies et dire qu’elle a repéré un beau mec mais qu’elle ne sait pas comment l’aborder. Lui demander comment elle pourrait s’y prendre vu que c’est une fille et que les garçons n’aiment pas les filles trop entreprenantes ;
–    lui demander comment se passe leur soirée, comme si vous étiez le patron du bar / restaurant. Continuer sur ce thème en exagérant de plus en plus (ex : je pense changer le thème pour en faire un bar à sushi où les clients pêchent leur poisson eux-mêmes…)  pour finalement avouer que c’est faux avec un grand sourire, mais que ce serait quand même chouette si c’était vrai ;
–    demander à un serveur d’apporter à la demoiselle un mot (ex : tu as l’air de t’ennuyer, si on échangeait d’amis ?).

Elle est accompagnée, donc, a priori, elle ne va pas vous parler pendant des heures et ignorer ses amis. Donc si vous sentez que la conversation part bien et qu’elle est intéressée voire séduite, veillez à partir sur une bonne note. Rien de pire que de tout gâcher en partant comme un voleur ou en attendant que la conversation s’éteigne mollement, comme un soufflé qui sort du four.

A partir du moment où elle est un peu intéressée, où elle sait qui vous êtes (au moins prénom, profession) et où vous lui avez fait comprendre qu’elle vous intéressait (soit par le regard, soit durant la conversation), trouvez un prétexte pour partir. Ca peut être aussi simple que « il faut que j’aille rejoindre mes amis, restons en contact ».

StyleSeduction.fr est une source d'informations sur la séduction et le style pour les hommes. Conseils de séduction et de look, coaching et conseil en image.
Télécharger le guide de séduction

Partager