Femme : madone ou putain ?

Entre fantasme et réalité

Le syndrome de la madone et de la putain est un problème rencontré par de nombreux couples. Mais de quoi s'agit-il ? Entre fantasme et réalité, comment harmoniser l’image de la femme intouchable et celle de l’amante passionnée ?


Une dichotomie souvent présente
On en parle souvent, mais de quoi s’agit-il exactement ? Qui sont cette madone et cette putain qui ont le chic de s’immiscer dans le couple ?
Souvent due à l’éducation, très ancrée dans notre société judéo-chrétienne, pour l’homme, l’image de la mère intouchable, la madone, est incompatible avec l’image de l’amante, la putain.
La représentation pure et idéale qu’a tout homme de sa femme peut l’amener – souvent à l’arrivée du premier enfant – à considérer sa femme non plus comme une amante, mais uniquement comme une mère. Il recherchera alors le plaisir purement sexuel dans les bras d’une maîtresse, à qui il attribuera le rôle de putain, dans le sens où avec elle la sexualité sera plus libre et plus débridée.

Le désir masculin se nourrit d’images trash, de paroles crues, comment accepter que la mère de ses enfants soit aussi l’amante torride de ses nuits ? Par l’acceptation des facettes multiples de chacun. L’homme est bien, lui-même, père la journée et amant la nuit. Pourquoi cette différenciation pour la femme ?
Avec un peu de patience, communication et confiance, ce problème, rencontré par de nombreux couples peut être facilement résolu. Mieux même, il peut se transformer en véritable source de fantasmes. Alors, messieurs, au programme dans le couple : sensualité, érotisme, fantaisie et bonheur sexuel !

Partager
Tags: femme