Combattre sa timidité

Conseils de séduction

La sensation de nervosité qui vous envahit dès que vous rencontrez une femme se nomme : la Timidité.
Voici quelques conseils pour vous aider à vous en sortir.

Nos conseils :
Ne pas appréhender l'échec
Savoir se rassurer
Identifier ses craintes
Rire de vous
Conserver l'estime de vous-mêmes
La timidité : un atout !

© N. Pecqueur

Ne pas appréhender l'échec
On ne se débarrasse pas de sa timidité du jour au lendemain mais il faut avoir le courage d'essayer et de rater pour espérer séduire une femme.
Ne vous dites pas que c'est toujours la même chose et que vous êtes promis à essuyer des refus, les uns après les autres !
Si vous êtes rejeté, considérez plus que c'est votre désir de rencontre qui est dénié et non pas votre propre personne qui est repoussée.
C'est une subtile différence mais qui est précieuse pour regonfler votre motivation.

Savoir se rassurer
Habituez-vous à ne plus éprouver cette peur bleue à la simple idée d'aligner trois mots devant une femme. Rendez-vous dans une galerie marchande et repérez les magasins qui emploient des femmes, belles ou moins belles, c'est sans importance.
Entrez et quand une vendeuse va vous dire : "Je peux vous aider ?", répondez-lui par exemple avec un air sérieux, "Oui, ce serait formidable, j'ai envie de rencontrer une jeune femme sympathique, vous avez ça ici ?".
C'est tellement énorme que vous allez soit récolter un sourire amusé, soit un regard gêné si elle est vraiment coincée. Faites-le 20 fois de suite si nécessaire, ensuite songez bien à toutes les réactions que cela a pu provoquer.

Identifier ses craintes
Votre timidité est alimentée par un nombre plus ou moins conséquent de peurs qui vous empêchent d'avoir confiance en vous. Osez regarder ces peurs en face, prenez une feuille de papier et faites la liste de tout ce qui vous préoccupe : "Je ne suis pas aussi beau que Brad Pitt", "J'ai un humour déplorable", "Ma voiture est pourrie" …etc.
Plus vous allez vous confronter à ces craintes et plus vous serez en mesure de les relativiser. Il ne s'agit pas de se persuader que tout va bien, mais de réussir à voir le bon côté des choses, c'est le principe de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine.

© T. Morozova

Rire de vous
C'est bien connu, l'humour est la politesse du désespoir. Face à ces craintes qui vous paralysent et vous empêchent de faire le premier pas, apprenez à cultiver un certain détachement et l'autodérision.
En riant de ce qui vous pénalise, vous allez désormais considérer ces problèmes sous un jour nouveau. Ne vous montrez pas irresponsable en riant à gorge déployée de tout et de rien.
Montrez plutôt que vous avez du caractère et que les soucis de la vie n'ont qu'une emprise limitée sur votre personne.

Conserver l'estime de vous-mêmes
Vous êtes maintenant conscient de vos inquiétudes. Considérons par exemple que votre souci majeur est de ne pas gagner assez d'argent. Vous discutez avec une jeune femme qui, au détour de la conversation, vous demande ce que vous faites dans la vie.
Vous êtes paniqué car vous n'êtes pas satisfait ni de votre emploi, ni de vos revenus. Il ne sert à rien de mentir, vous êtes ce que vous êtes, dites-lui la vérité. C'est peut-être sur votre situation qu'elle a "un problème", pas sur votre personne.
Apprenez à faire la part des choses. Il ne tient qu'à vous de vouloir changer les choses, vous êtes capable d'apprendre à vous aimer un peu plus.

La timidité : un atout !
Enfin, faites de la timidité, que vous pensez être un défaut, un atout. Souvent la timidité engendre des maladresses en parole ou en acte. Beaucoup de femmes sont touchées par cela.
Si elle se met à rire, lorsque vous vous exprimerez ou agirez de façon maladroite, pas de panique ! Et dites-vous bien, qu'elle est peut-être plus touchée que vous ne le croyez par votre timidité et vos maladresses et que c'est aussi une façon de séduire.

par Erotica51,
Retrouvez ses histoires érotiques, en cliquant ici

Partager
Tags: rencontre