Premier rendez-vous : les erreurs à éviter

Comment faire pour ne pas tout gâcher ?

Lors d’un premier rendez-vous galant, le stress peut vous amener à raconter et faire n’importe quoi. Alors quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?


Oublier son prénom
Tellement basique que notre liste des erreurs à éviter commence ici. En soirée, au bureau, autour d’un café, retenez son nom dès qu’elle se présente. Lorsqu’on vous la présente parmi tout un groupe, trouvez des moyens mnémotechniques pour retenir les prénoms de tous. Le meilleur moyen étant les associations d’idées. Delphine a l’air drôle / démente / douce / débile ? Catherine est une reine, une câtin, une célibataire, une cérébrale ? Associez la première lettre du prénom à un adjectif, une couleur ou un accessoire qui se rapporte à elle ce jour-là. Crime : ne pas se souvenir de son prénom au lit. Châtiment : un meurtre est si vite arrivé.

Les affiches dans le métro pour Priceminister vous font rire. Nous aussi. Mais pinailler au moment de l’addition, nous crions au scandale. Reste-t-il si peu de chevalerie en ce pays ? Non, il faut défendre l’image de l’homme galant et protecteur. Si c’est un café ou un verre, posez votre billet de 20 euros sans lui laisser la moindre chance de sortir son porte-monnaie. Si elle tient vraiment à en discuter, expliquez-lui qu’elle paiera le restaurant la prochaine fois, ou le théâtre. Soyez ferme. Ce n’est pas un sujet de débat.
Pour le restaurant, deux versions restent valables : la OK et la KO.

Version OK : tout se passe bien, elle est intéressée. Vous assumez, vous payez, vous voulez cette fille, vous devez pouvoir lui prouver que vous avez les épaules (et le portefeuille) assez larges pour prévoir les sorties, les soirées, les restos, les week-ends. L’option gentleman en toute circonstance.

Version KO : vous ne la branchez pas plus que ça. Enfin c’est ce que vous croyez. Si elle commence à vouloir payer la moitié, ou sa part, acceptez. C’est très anglo-saxon, très contractuel, froid au possible, mais au moins elle ne se sent pas prisonnière et ne pille pas vos ressources financières.

Sentir mauvais. Se ronger les ongles. Avoir des poils de chat sur ses vêtements. Porter des vêtements tâchés. Sentir la cigarette alors qu’on ne fume pas. Avoir des chaussures sales. Avoir les cheveux gras alors qu’on a quitté son groupe de grunge depuis 1994. Souvenez-vous d’une chose : tout nu, vous êtes peut-être génial, mais elle ne peut pas vous présenter à ses collègues / amies / parents tout nu – sauf exception, transmettez nos coordonnées dans ce cas.

La rencontre est un échange. Le café un lieu de discussion, de rencontre. Vous êtes en quelque sorte le vendeur de vous-même. Certes. Un peu. Vous n’êtes pas obligé de passer votre temps en VRP de vous-même. Cette jeune fille a peut-être un ou dix ans de moins que vous, elle a probablement des choses à partager, des avis à exprimer. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil au merveilleux livre de l’Abbé Dinouart « L’art de se taire ».

Vous êtes là pour la séduire, pour faire sa connaissance. Pas pour organiser vos rendez-vous de la semaine. Pas pour répondre à tous les mails de vos clients. Pas pour répondre à toutes les demandes de vos clients. Pas pour être dérangé à chaque notification Facebook. Si vous avez des impératifs, elle en a peut-être aussi. Si vous recevez vraiment un coup de fil important, faites en sorte que ce soit le seul. N’oubliez pas que vous avez une messagerie : vos interlocuteurs savent s’en servir. Si vous pensez « business first », elle risque fort de se sentir de trop dans votre vie. Ou comment tuer une relation avant qu’elle ne commence.

Avec une personne normale, parler de politique, de religion, de mort ou de maladie n’amène généralement rien de bon. A la maison, lors des dîners avec tata Suzanne l’anarchiste et oncle Jean le frontiste, vous avez vite compris que la politique divisait et devenait dès lors un sujet à éviter. Il en va de même avec cette jeune femme que vous souhaitez séduire. Il est important d’être d’accord sur de grands principes de vie, mais est-il nécessaire de lui faire part de toutes vos convictions politiques et religieuses dans l’instant ?

Montrer tous vos mauvais côtés, toutes vos angoisses en une soirée : dans la vie, tout le monde est le psy de quelqu’un. Sauf ce soir. Ce soir, vous devez être au top. Vos problèmes d’égo défectueux ? Ils restent à la maison. On ne vous demande pas de mentir, on vous incite juste à être quelqu’un de sympa, de positif avec qui elle appréciera passer la soirée. N’oubliez pas qu’elle a probablement aussi ses problèmes, mais qu’elle a la pudeur de les garder pour elle-même. Ce soir, sur l’oreiller, ce sera différent, à n’en pas douter.

Enfin, voici les 5 astuces auxquelles vous avez échappé tellement elles sont basiques :

  • Ne parler que de sexe… ou du boulot ;
  • survaloriser vos amies filles, et lui faire sentir qu’elle ne sert à rien, que vous n’avez pas de temps pour elle dans votre vie ;
  • les blagues lourdes. Tout le monde n’est pas adepte de Jean-Marie Bigard. Adaptez-vous ;
  • vous pointer à deux potes pour un rendez-vous ;
  • parler de son ex / ou de sa mère à outrance.

Retrouvez plus de conseils avec le guide Réussir ses premiers rendez-vous. Une méthode pour inviter les femmes à des rendez-vous originaux et excitants, maîtriser l'art de la conversation, savoir sexualiser vos interactions, et enfin convertir vos premiers rendez-vous en relations… ou en coups d'un soir !

Découvrez la méthode >

Partager