Les pires parodies de films X

Quand les films pornos s’inspirent du cinéma traditionnel, ça part souvent en… cacahuète !

La parodie porno, c'est un genre de cinéma à part entière. On en avait d'ailleurs déjà parlé sur Masculin, à l'occasion de la sortie du Inglorious Bitches de Marc Dorcel, un film directement inspiré du Inglourious Basterds de Tarantino, et réunissant pas moins de 100 acteurs et actrices.

De Top Guns XXX aux Nymphos font du Ski en passant par Very Bad Trique, les producteurs s'en donnent à coeur joie pour réinterpréter les classiques du 7ème art en version olé-olé. Alors, pour leur rendre hommage aujourd'hui, voici une sélection du meilleur du pire des parodies pornographiques.

Les exploits érotiques de Pinocchio

S'inspirer des films d'animation et autres histoires pour enfants pour en faire des "contes pour adultes" reste une pratique très répandue dans l'univers du X. Outre la Belle et la Bête ou Robin des Bois dans la forêt de Chairwood, c'est le célèbre pantin de bois qui a été choisi comme personnage principal à plusieurs reprises. Et notamment dans "Les exploits érotiques de Pinocchio", en 1971, où l'on nous annonce clairement que "ce n'est pas son nez qui grandit".

16 ans plus tard, c'est l'actrice Brittany Morgan qui s'amuse des attributs de la marionnette dans le bien nommé Pornochhio.

L'Homme au Sexe d'Or

Pas de pistolet d'or en guise d'arme pour James Bond dans cette parodie réalisée en 1987 par Harold Lime. C'est ici Amber Lynn qui reprend le rôle de l'agent 007, qui change donc non seulement de sexe, mais aussi de matricule pour devenir 0069. Cette héroïne sera à l'affiche de 5 films inspirés par le plus célèbre des agents britanniques.

Star Babe

Quand le X rejoint la science-fiction, cela peut (souvent) donner du grand n'importe quoi. Vous pourrez par exemple prendre du bon temps devant La Playmate des Singes ou encore 2069: odyssée de l'espace. Et bien évidemment, une saga comme Star Wars ne pouvait pas ne pas avoir droit à sa parodie pornographique (et même plusieurs).

Parmi toutes celles-ci, Star Babe a vu le jour en 1980. Chewbacca est "remplacé" par un gorille du nom de Bobby, mais on retiendra surtout le trio de charme composé de Star Babe, Milky Way et Twinkle Toes, les trois superbes créatures venues de la planète… Anus. Ca ne s'invente pas !

En 2018 encore, le spin-off Solo a hérité d'une version parodique, grâce aux studios Digital Playground. On ne change pas une formule qui gagne !

Draculax et Dracula Sucks

Comment un homme qui suce du sang et s'adonne régulièrement à des orgies aurait-il pu être oublié par l'industrie du porno ? Dès 1978, le compte des Carpates a pu montrer ce dont il était capable dans 2 oeuvres distinctes, Draculax et Dracula Sucks. Pas besoin de vous faire un dessin pour le pitch de ces films, si ?

Plus près de nous, les vampires de Twilight ont aussi eu droit à leur parodie interdite aux moins de 18 ans.

Blackman

L'industrie des films pour adultes n'a pas attendu que Marvel et ses Avengers soient omniprésents pour s'intéresser aux super-héros. En même temps, des hommes (et des femmes) en collant moulant et dotés de super-pouvoirs, ça donne des idées, non ?

Batman, Superman et Wonderwoman ont bien sûr été "revisités", mais on a préféré s'arrêter ici sur le cas de Blackman, campé par le hardeur Ray Victory en 1989 et directement inspiré de… Black Panther !

De Dallax à Rambox en passant par Blanche-Fesse et les 7 Mains

Vous l'aurez compris, les parodies X sont innombrables et les lister dans un article relève de la mission impossible (tiens, il existe sûrement une version porno de ce film). Pour autant, Jade Aurle et Jacques Fasse ont choisi de dédier un livre à ce "cinéma de genre" bien particulier. Un ouvrage au titre évocateur : Les Pires Parodies de X sont souvent les meilleures.

Et pour prolonger le plaisir, ce recueil collector est accompagné d'un film en DVD : La Playmate des Singes, avec Misty Mundae, Darian Caine, Anoushka, Debbie Rochon… Prometteur, n'est-ce pas ?

Le livre de référence :

Les pires parodies X sont souvent les meilleures
de Jade Aurle et Jacques Fasse

Edité par Huginn & Muninn
Paru le 1 novembre 2018
256 pages

Acheter

Partager