WR
Il y a 9 ans

L’asexualité dans le couple

Bien vivre une relation quand les désirs diffèrent

Une relation sentimentale stable passe-t-elle par une sexualité épanouie ? Pas toujours. Pour les hommes et les femmes asexuels, les plaisirs charnels ne sont pas le moteur de l'amour. Un fait souvent difficile à accepter pour l'un ou l'autre des partenaires. Alors, comment y faire face ?


L'amour et l'attirance sans sexe
Contrairement aux idées reçues, l'asexualité n'est pas un trouble sexuel. C'est une orientation et non un choix, comme l'homosexualité ou l'hétérosexualité. Les hommes et les femmes asexuels ne ressentent pas le besoin ou l'envie d'avoir des relations sexuelles avec les autres. Ils peuvent en revanche rechercher le plaisir sous d'autres modes relationnels : comme les contacts, les jeux sensuels, les affinités intellectuelles ou émotionnelles. La première étape est donc d'accepter un fait : le rapport amoureux peut exister sans rapport sexuel… Et la vie de couple aussi, même si celle-ci n'est pas un long fleuve tranquille.

Si elle n'est pas un trouble, l'asexualité n'en est pas moins difficile à vivre pour les hommes. Elle est souvent assimilée – à tort – à « l'impuissance ». La « pression à la performance sexuelle » étant très forte, il est souvent difficile pour un homme d'assumer son asexualité dans le cadre d'une relation avec une femme. Et de faire comprendre à sa partenaire que son manque de désir ne signifie pas nécessairement un « manque d'amour ». La recherche d'une partenaire compréhensive peut être longue… Mais un fait à méditer : celle-ci n'est guère plus facile pour les hommes qui recherchent l'entente sexuelle parfaite.

Que faire si vous, ou votre partenaire, êtes asexuel ? Si la sexualité est une part non négociable de votre épanouissement ou de celui de votre compagne, les choses se compliquent. Comment faire alors si vous êtes attaché à la vie de couple ? Commencez par négocier le cadre de votre relation, et posez-vous les bonnes questions : au nom de quoi celle-ci devrait être exclusive ? Est-ce que la fidélité ne situe pas sur un autre plan : affectif, intellectuel ou autre ? Le tout est de trouver le meilleur compromis possible pour éviter toute frustration. Compromis voulant dire concessions de part et d'autre, il est indispensable de faire preuve d'ouverture d'esprit.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error