A chaque séducteur, son langage !

Etre beau parleur, mais pas trop

Florence Escaravage, la fondatrice de Love Intelligence et de la méthode Florence vous aide à trouver la phrase d’accroche, qui révèlera d’emblée à celle que vous convoitez à qui elle a affaire… et qui vous aidera peut-être à séduire cette femme !

En séduction, plus qu’ailleurs les mots ont un pouvoir ! Avec les mots, on peut faire rire mais on peut surtout séduire ! Utiliser le bon mot au bon moment, celui qui la fera rire et qui fera de vous un homme plein d’esprit et d’humour, c’est possible. Encore faut-il savoir, quel séducteur nous sommes pour adapter notre discours.

Voici un petit listing des profils types des séducteurs avec leur phrase d’accroche :

* Le Macho Marrant (vantard mais au second degré) : « Alors dis-moi comment ça se fait que tu m’adores déjà autant ? »

* Le Cro-Magnon (offensif et sans fioriture) : « J’ai vu que tu avais un piercing sur la langue, et je voulais sentir à nouveau ce petit gout de métal sur la mienne. »

* Le Romantique (toujours actif et incisif) : « Ils sont jolis tes yeux, je peux toucher ? »

* Le Direct (offensif mais raffiné) : « Excusez-moi, je vous ai vue et j’ai tout de suite eu envie de faire votre connaissance. »

* L’Alzheimer (joueur étourdi) : « Hé, ça va ? Tu es la copine de X ? Non ? Désolé j’ai un vrai problème avec les personnes ! Mais c’est fou… ! Tu n’as pas fait fac de droit ? [Si la cible précise sa filière continuer sinon abandonner] Et c’est bien ? J’ai failli faire ça mais dans un élan d’optimisme, j’ai tenté médecine et me voilà arrivé là. »

* Le Chercheur CNRS (cache son jeu derrière une étude objective) : Ex : « Hé, j’ai besoin d’un avis féminin sur un truc ! Vous sortiriez avec un mec qui est encore ami avec son ex ? [Réponse + faire mine de s’en aller + revenir] En fait c’est une question en deux temps. Imaginez que vous sortez avec un mec qui est encore ami avec son ex et qui garde des photos d’elle avec lui dans son portefeuille ? »

* Le Mystique (bizarre mais drôle) : « Il y a une petite voix dans ma tête qui m’a conseillé de venir te parler. »

* L’Assassin (uniquement sur des cibles très séduisantes) : « Toi tu as trop bu hier soir, n’est-ce pas ? »

* Le Philanthrope (qu’on déteste autant qu’on aime) : « [En attendant le métro] Ne tombe pas sur les rails, tu vas me faire arriver en retard au boulot. »

* L’Infiltré (sa familiarité efface la menace) : « [arrivant familièrement en posant ses clés de voiture bruyamment sur la table] Je sais, je suis un peu en retard mais j’ai eu un mal fou à me garer ! Je ne vous ai pas trop manqué ? »

La liste que nous venons de vous dresser n’est évidemment pas exhaustive, mais elle vous rappelle que le plus important, ce n’est pas ce qui est dit, mais comment c’est dit et par qui. Ce qui ne signifie pas que vous n’avez rien à faire pour plaire. Au contraire, travaillez d’abord votre nature pour en corriger les défauts universels (timidité, manque d’assurance, passivité, manque d’énergie) et ce n’est qu’APRES que la magie pourra opérer. Entrainez-vous pour devenir plus aguerris et donc plus confiants.


Avec la Méthode Florence, vous découvrirez que de votre attitude se dégage naturellement quelque chose de vrai, de fort. Prenez enfin conscience de ce que vous ne révélez pas assez, libérez tout votre potentiel naturel de séduction et rendez sympathique ce que vous considériez comme des imperfections ! Il y a 5 questions essentielles auxquelles il faut répondre pour ne pas passer à côté du grand amour. Découvrez-les grâce à la 
Méthode Florence de Florence Escaravage, fondatrice de Love Intelligence.

Partager
Florence Escaravage

Fondatrice de la Méthode Florence, j'ai créé une approche spécifique pour aider les hommes et les femmes à trouver l'amour