Diminution de la taille du pénis : problème du déclin de l’organe masculin

Plus qu’un problème intime, c’est un phénomène de société

Une étude italienne très sérieuse publiée il y a quelques jours laisse entrevoir une réalité étonnante : la taille des pénisne cesserait de rétrécir depuis quelques dizaines d’années. Cette nouvelle est particulièrement alarmante pour les hommes, car la taille du pénis a toujours été liée à la confiance et à l’estime de soi des hommes.

Due à la sédentarisation de l’homme ou aux changements environnementaux, cette différence s’explique par de nombreux facteurs…

Moins de 9 cm en moyenne !


En moins de 60 ans, la taille des pénis aurait diminué de façon considérable. Alors que leur taille moyenne était de 9,7 cm vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle est aujourd’hui de 8,9 cm. Une différence de quelques millimètres seulement qui témoigne pourtant d’une diminution de plus de 10 % !

Cette diminution s’explique par le fait que notre mode de vie a beaucoup changé ces dernières années. L’utilisation généralisée des appareils électroniques a également eu un impact sur notre santé, non seulement au niveau mental mais aussi au niveau physique. Tout cela a conduit à une diminution du taux de testostérone, des hormones essentielles au développement sexuel masculin et à la croissance du pénis.

Avoir un gros pénis est il un problème ?

Désormais, les chercheurs tentent de savoir quelles sont les causes de ce rétrécissement si important. C’est tout d’abord la sédentarisation croissante de l’homme qui est mise en cause par les scientifiques. Elle favorise en effet l’obésité, et cette maladie diminue la production d’hormones de croissance pendant l’adolescence.

Parmi les autres causes, citons le tabagisme et la toxicomanie, qui affectent à la fois les hormones et la circulation sanguine, entraînant également un rétrécissement de la taille du pénis.

La détresse émotionnelle est un autre facteur qui peut affecter la taille et l’apparence du pénis d’un homme. Le stress amène le corps à produire moins de testostérone, ce qui réduit la taille du pénis.

Obésité et pollution mis en cause

En outre, la consommation de plus en plus répandue d’aliments et de boissons malsains est un facteur important de la diminution de la taille. En effet, les sodas sucrés, les fast-foods et les snacks transformés contiennent très peu de minéraux et de vitamines essentiels à la croissance.

Une mauvaise alimentation peut également y contribuer, notamment en cas de manque de zinc et de magnésium. Par conséquent, la taille du pénis est affectée par de mauvaises habitudes alimentaires, ce qui entraîne une diminution de la production de testostérone.


Cependant, il faut savoir que l’obésité n’est pas le seul facteur qui influence cette différence. Les changements environnementaux sont en effet également mis en cause.

Alors que les pesticides et autres perturbateurs présents dans notre environnement favorisent la puberté chez les femmes, ils semblent avoir l’effet inverse sur la gent masculine.

Il est vrai que le système endocrinien masculin, qui produit la testostérone, est perturbé par les différents pesticides présents dans l’air. Les changements environnementaux, de même que les nouvelles habitudes de vie, sont donc les causes majeures de ce rétrécissement si important.

Des études ont révélé que les hommes exposés à des perturbateurs endocriniens tels que les pesticides, les phtalates et le BPA connaissent un retard de puberté et une diminution du nombre de spermatozoïdes. Ces perturbateurs se trouvent dans de nombreux produits de la vie quotidienne, notamment les emballages en plastique, les conserves, les détergents et les savons.

Pour réduire notre exposition à ces produits chimiques, nous pouvons choisir des produits biologiques chaque fois que possible et être conscients des matériaux que nous utilisons au quotidien. Remplacer les récipients en plastique par du verre ou de l’acier inoxydable est un petit geste qui peut faire une grande différence.

En fin de compte, il est important de se rappeler que la taille du pénis ne doit pas être une source d’anxiété ou d’insécurité. Le corps et l’anatomie de chacun sont différents, et il n’existe pas de taille « correcte » pour un pénis. Il peut être utile de se concentrer sur d’autres aspects tels que l’hygiène, la communication avec votre partenaire sur ce qui est agréable au lit et l’exploration des moyens de rendre les expériences sexuelles agréables pour les deux partenaires, quelle que soit leur taille.

N’oubliez pas que la confiance en soi compte plus que tout lorsqu’il s’agit de se sentir à l’aise dans n’importe quelle situation, y compris dans les situations intimes ! Alors ne vous inquiétez pas de savoir si vous avez un petit ou un grand pénis – prenez du plaisir et laissez tomber vos inhibitions !