Troubles de l’éjaculation

Pas qu’une histoire d’homme !

On entend généralement par éjaculation précoce ou prématurée, le fait d'éjaculer rapidement sans avoir réussi à maîtriser ce réflexe qui va généralement de paire avec l'orgasme de l'homme. Il s'agit donc d'une éjaculation qui survient involontairement.

Ce problème peut avoir certaines conséquences sur le couple… il faut savoir qu'un homme sur trois(*) est concerné par l'éjaculation précoce, les hommes atteints de ces troubles ne doivent donc avoir aucune honte d'en parler.
En finir avec les tabous !

Ici, il ne s'agit pas de chronométrer un temps minimal, le problème vient du fait que l'homme ne parvient pas à contrôler son éjaculation.
Au moins une fois dans sa vie, l'homme va être confronté à cette situation, et autant dire que les occasions d'y être confrontés ne manquent pas :

  inexpérience de l'adolescent
  rapport sexuel après une longue période d'abstinence
  perturbations psychologiques : stress, fatigue, anxiété à l'idée de ne pas satisfaire sa partenaire, timidité…

Il est important de savoir qu'une éjaculation précoce qui survient d'abord épisodiquement, à de grandes chances de se reproduire de manière quasi-systématique.

Ce soir on discute !
L'homme confronté à cette éjaculation prématurée a la sensation d'être moins performant et moins endurant. Cela peut altérer sa virilité et sa vision de lui-même, d'autant plus que si l'homme ne prend pas en charge ce problème, il souffrira d'une éjaculation précoce essentiellement d'ordre psychologique.
La relation avec la partenaire peut alors s'altérer due à de l'insatisfaction et une certaine démotivation dans les rapports sexuels, d'où l'extrême importance du dialogue dans un couple où l'homme est atteint de ce trouble.
On croit souvent que ce dysfonctionnement entraîne une mésentente dans le couple. Or, un couple qui échange et communique arrive à trouver des alternatives comme les caresses, les massages et autres préliminaires… même si ces alternatives ne résolvent pas le problème en soi, elles contribuent à l'amélioration des échanges sexuels.

Les clés de la réussite
Dans la mesure où les raisons sont souvent psychologiques, il est alors préférable de soigner les causes du trouble.
Il est conseillé de chercher si un élément particulier provoque ce trouble (surcharge de travail, mésentente avec la partenaire…) et d'essayer d'y mettre fin.
Il n'existe pas de solution miracle. Mais un sexologue peut vous aider dans un premier temps à gérer la situation et ensuite cherchera avec vous une solution adaptée.
Méfiez-vous des produits miracle qui se vendent sur internet, ils promettent souvent monts et merveilles, et au final, n'apportent strictement rien.

Les troubles de l'éjaculation précoce sont loin d'être irrémédiables, alors n'hésitez pas à entamer des démarches, et allez consulter seul ou avec votre partenaire, vous ne le regretterez pas ! Quand ce trouble sera réglé, cela n'en sera que mieux pour votre partenaire et surtout pour vous.

par G. Regaignon

(*) : Rapport Kinsey (1948-1953)

Partager