Le pénis d’un homme peut-il rétrécir avec le temps ?

On sait que la taille du pénis génère bon nombre d’inquiétudes. De nombreux hommes ont toujours tendance à penser que leur organe n’est pas pas bien proportionné. Mais on note aussi que beaucoup de personnes s’interrogent sur la possibilité de voir leur pénis rétrécir au fil du temps. Une idée saugrenue ? Allez savoir…

Le sexe masculin devient-il plus petit si on ne s’en sert pas ?

Certains parlent du pénis comme d’un muscle. Pour qu’il exprime son potentiel maximal, il faudrait donc l’entraîner régulièrement. Non seulement cela vous aiderait à avoir des rapports plus longs et à mieux contrôler votre éjaculation, mais cela pourrait avoir un impact sur sa taille.

En réalité, on le verra plus tard, la principale cause du rétrécissement pourrait davantage être liée à l’âge. Mais on ne va pas se mentir, les deux vont souvent de pair, la fréquence des rapports sexuels diminuant inévitablement lorsque l’on devient vieux.

Aussi, il convient donc de clore le débat : si vous êtes jeune et en bonne santé, il est peu probable que votre pénis s’atrophie simplement parce que vous êtes abstinent (qu’il s’agisse de pénétration ou de masturbation). Toutefois, certains spécialistes ont constaté un rétrécissement du sexe chez certains hommes qui ne se servaient pas beaucoup de leur instrument. Mais la cause semble plus profonde qu’un simple manque d’entraînement.

Une atrophie possible d’origine médicale

Ainsi, en 2018, une étude publiée dans l’International Journal of Impotence Research révélait que 71% des hommes ayant subi une prostatectomie radicale (soit un retrait de la glande prostatique, en général après un cancer) auraient été confronté à « un léger rétrécissement du pénis ». Cette opération pourrait en outre être à l’origine de troubles de l’érection (temporaires la plupart du temps).

D’autres causes médicales sont avancées pour justifier une diminution de la taille du phallus. Le tabagisme et la prise de certains médicaments peuvent perturber l’afflux sanguin dans la verge, expliquant une taille réduite (notamment lors d’une érection). Enfin, une prise de poids importante peut aussi être un facteur de rétrécissement, en « tirant » la tige dans le corps. Voilà de bonnes raisons supplémentaires de ne pas fumer et de garder une alimentation saine et variée !

Pourquoi le pénis rétrécit-il en vieillissant ?

Pourquoi le pénis rétrécit-il en vieillissant ?

En revanche, il est un état de fait contre lequel vous ne pourrez pas grand-chose, c’est le vieillissement. Lorsque l’on prend de l’âge, le corps change, « se tasse » : et si l’on rapetisse en devenant vieux, ce phénomène touche aussi ce que l’on a de plus intime.

Le vieillissement a des conséquences au niveau cellulaire. Cela se voit principalement au niveau de la peau, avec l’apparition des rides. Mais puisque votre pénis est aussi constitué de cellules, vous comprendrez aisément pourquoi il est concerné par cette prise d’âge.

Au fil du temps, les cellules de votre corps perdent non seulement leur capacité de se multiplier et de se renouveler, mais elles perdent aussi de la masse. Par conséquent, des cellules moins nombreuses et plus petites peuvent donc se traduire par un pénis rétréci, au moins en apparence. Ces changements ne seront pas aussi visibles ou perceptibles de la même façon chez tous les hommes : là encore, nous ne sommes pas tous égaux face à Dame Nature.

Comme évoqué plus haut, une mauvaise circulation sanguine, des problèmes cardio-vasculaires, une prise de poids ou encore un taux de cholestérol élevé (tous plus fréquents chez les personnes âgées) peuvent accentuer ce phénomène de « zizi plus petit ». Mais en fait, à part vous, qui s’en soucie ? Plutôt que ces quelques millimètres perdus, c’est votre état de santé général qui doit être surveillé.

Au final, ne pas pouvoir lutter ou presque contre ce rétrécissement ne signifie donc pas que vous devez vous en inquiéter ou vous lamenter. Que l’on ait 20 ans ou 80, le constat est toujours le même : le plus important n’est pas la taille du sexe, mais la façon dont on s’en sert !