Avis Dragueur De Paris : un membre témoigne

En 2021, il n’a jamais été aussi facile de rencontrer quelqu’un grâce aux applis de rencontre. Il n’empêche qu’aborder une femme et engager la conversation jusqu’à décrocher le fameux cézame pour un rendez-vous n’est pas toujours chosse facile… Face à une concurrence masculine accrue, il faut savoir se démarquer des autres et c’est d’autant plus difficile d’y parvenir lorsqu’ on n’a pas suffisamment de recul sur soi-même.

C’est justement l’histoire de Fred que nous avons rencontré et qui a décidé, il y a quelques mois, de franchir le pas d’un coaching en séduction. Parmi les nombreuses offres de coaching, il a choisi de tester l’une des formations les plus sulfureuses et à contre-courant du moment, celle de Mike alias Dragueur De Paris. Fred va nous livrer ici son expérience et nous donner son avis sur ces semaines de coaching.

Dragueur de Paris : c’est quoi, c’est qui ?

La formation proposée par Dragueur de Paris (DDP) c’est d’un accompagnement personnalisé de A à Z. A la fois IRL et en ligne, depuis votre relooking et shooting photo jusqu’aux méthodes de séduction, cette formation est sûrement l’une des plus complètes mais aussi l’une des plus prisées avec plus de 300 membres formés à ce jour.

Jusque là vous me direz :”oui et …?”. On y vient !

Créée par Mike en 2018, cette formation a fait grand bruit chez nos confrères de francetvinfo.fr ou Brain, entre autres. Pourquoi ? Il suffit d’aller faire un tour sur son blog Dragueur De Paris pour s’en rendre compte. Le ton adopté par Mike y est sans concession et sans filtre ! C’est d’ailleurs ce qui a plu à Fred : “il dit tout haut ce qu’on pense tout bas” ; et justement chez Masculin.com, nous sommes curieux et nous avons voulu en savoir plus, avoir un avis sur cet acteur du coaching en séduction parisien à l’instar des Nicolas Dolteau, la Gouaille et bien d’autres.

Fred nous donne son avis sur Dragueur De Paris

Salut Fred, est-ce que tu peux te présenter brièvement et nous dire ce qui t’as conduit à faire appel à un coach et plus particulièrement Mike de DDP ?

– J’ai 26 ans, je travaille dans la fonction publique et en dehors de mes collègues… niveau rencontre, rien de fou, si vous voyez ce que je veux dire ! Tous mes potes me racontent leurs plans sur Tinder, du coup j’ai tenté ! Le truc, c’est que je ne sais pas comment ils se sont débrouillés mais en ce qui me concernait, à part matcher avec 3 vieilles, il ne s’est pas passé grand chose. J’avais déjà pas mal traîné sur des vidéos de coach mais je trouvais ça… comment dire… vachement policé, un peu bâteau… et puis je suis tombé sur un des podcasts Dragueur De Paris.

Tendances lunettes de vue homme 2021 2022

Et ?

– Et bien, quelque part, c’est addictif !

Pourquoi ça ?

– Pour la simple et bonne raison qu’il dit tout haut ce que la plupart d’entre-nous pensent tout bas ! Enfin, à mon avis…

Peux-tu développer ? As-tu un exemple en tête ?

– Même si son contenu ne s’adresse à priori qu’aux hommes, en ces temps de #balancetonporc, #metoo.. j’ai l’impression que les autres coach modèrent vachement leurs propos et ne vont pas assez loin. Ce j’aime bien chez Mike, c’est qu’il n’y a pas de tabous ; il n’a pas peur de généraliser certains principes dans les relations hommes/femmes et propose des leviers de séduction à activer plutôt redoutables qui reposent sur des présupposés qui hérisseraient les poils de Marion Séclin.

Bon et alors, cette formation ?? Comment ça se passe concrètement ?

– Ça commence par 2 jours sur Paris. La première journée, en compagnie de Loïc pour du relooking. On a bu un verre de façon à ce qu’il puisse me cerner et corriger le tir. Il m’avait d’ailleurs dit de me venir sapé histoire de jauger comment je m’habillais pour un rendez-vous. C’était vachement détendu mais on ne s’est pas non plus éternisé sur le verre et puis j’ai vite été mis dans le dur lors de la session shopping.

C’était quoi ton style de fringue ?

– Oh, plutôt simple, style casual mais comme je l’ai découvert lorsqu’on a fait les boutiques, je n’avais jamais vraiment prêté attention à la coupe de mes vêtements en fonction de ma morphologie. Je suis plutôt grand et souvent c’est la misère pour trouver des trucs ajustés. Loïc a vraiment fait du bon boulot, il a su viser juste et m’expliquer quels écueils je devais éviter dans mes choix.

Et après, c’est la séance photo c’est ça ?

– Exact ! Le deuxième jour, avec Anthony. On a été dans quelques spots sympas de Paris pour me mettre en scène dans mes nouveaux apparats. J’ai dû un peu rentrer le ventre parfois ; dépasser ma zone de confort car souvent on se sent ridicule entrain de poser alors que des gens passent… mais globalement, au final, c’était bien marrant. Surtout pour un résultat qui fait vraiment la différence ! Quand on a juxtaposé les photos avant/après, il y a clairement un gain de satisfaction mais surtout un regain certain de confiance en soi.

Mais les photos ça ne fait pas tout…

– Ouais, ça permet tout de même de relativement sortir du lot rapidement et susciter la curiosité de la nana qui, du coup, va aller lire ta fiche. Après être rentré de Paris, j’ai reçu pas mal de documentation afin de m’inspirer pour rédiger ma description et me mettre en valeur alors qu’avant je me torpillais d’entrée en mettant des trucs genre “je suis timide au premier abord…”. J’ai donc construit petit à petit mon profil, sous l’égide d’Alexandre qui m’aidait à le parfaire jusqu’à la validation totale de la moindre virgule.

Et alors, la question qui me brûle les lèvres… Les matchs ??

– Ah ben même s’il faut jouer avec l’algorithme de Tinder, et bien sélectionner ses targets plutôt que swiper comme un dératé, ouais le résultat ne s’est pas fait attendre… Pareil sur Adopte… C’est là que tu te dis :”si j’avais su que c’était si simple…”. Mais ce qui était cool surtout à ce stade, c’est qu’en plus d’avoir accès à tout un tas de stratégies à mettre en pratique, tu as aussi accès au forum avec tous les membres, un coaching de groupe une fois par semaine avec Mike, le fondateur de Dragueur De Paris ; t’es vraiment accompagné et conseillé. Vraiment, on ne te laisse pas dans la nature une fois que tu as fait tes photos et ton profil.

Tes conversations avec les filles, ça se passe comment alors ? Car de ce qu’on a compris les méthodes sont plutôt…

– Ouais plutôt… ! Au-delà des sempiternels exemples de phrases d’accroche ou sujets de conversations qu’on peut retrouver un peu partout, Mike nous apprend surtout à nous imprégner et user des désirs des femmes. C’est précisément là, parce qu’il va à l’essentiel, parce qu’il généralise à l’appui d’études (de femmes elles-mêmes, le comble) qu’il est bien souvent considéré par ses détracteurs comme misogyne mais, à mon avis… force est de constater que ça fonctionne ! Et, à mon avis encore, ses méthodes, même si elles peuvent paraître borderline pour les âmes sensibles, moi je les trouve sensées…

– Comme il le dit, tout est une question de subtilité, pas de ruse, mais bien de subtilité pour faire sauter tous les verrous un par un jusqu’à ce qu’elles n’aient plus aucun frein pour se lâcher. Je vous laisse imaginer certains échanges indécents que j’ai pu avoir…

Alors en définitive, ton avis sur Dragueur De Paris ?

– Mon avis sur Dragueur De Paris ? Outre le fait que ça marche pour moi, et pourtant tu vois je suis pas ouf comme mec ; ce que je retiens surtout c’est que c’est très motivant d’être coaché par des gars qui sont dans le réel, sans langue de bois, à l’abri de la bien pensance etc. Tu vois, là ça fait deux mois que je suis la formation Dragueur De Paris, et bien que j’ai encore une marge de progression certaine, mon sentiment c’est que ces dernières semaines m’ont vraiment permis de débloquer une tonne de trucs et notamment oser plus de choses que je ne me serais pas permis auparavant.

Merci Fred pour ton témoignage !

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.