La Rédac' Masculin
Il y a 10 ans

Des excuses pour éviter un rapport sexuel

« Pas ce soir, j’ai la migraine… » Voila qui résonne comme un cliché dès lors que madame ne souhaite pas céder aux envies sexuelles de monsieur. Et pourtant, ce cliché semble plus réaliste que prévu, à en croire les résultats d’une étude menée par l’Ifop pour l’institut Lilly.

Des Français trop « fatigués »
Ainsi, près d’un quart des Français (24%) a déjà imaginé une fausse excuse pour éviter ou retarder un rapport sexuel, selon cette enquête. Sans grande surprise, les femmes sont plus nombreuses à mentir que leurs homologues masculins pour esquiver une relation sexuelle puisqu’elles sont 33% à affirmer pratiquer cette stratégie, contre seulement 15% des hommes.
Et quand vient le moment de citer ces excuses, la fameuse migraine arrive dans le peloton de tête (28%). L’excuse plébiscitée par les Français est la fatigue (45%), juste devant la proximité des enfants (35%), les préoccupations financières et professionnelles (33%) et donc le mal de tête.

Les « pannes sexuelles » en question
Toutefois, si l’on prend la problématique dans l’autre sens, on peut se rassurer en disant que trois quarts des Français n’ont jamais trouvé de fausses excuses pour éviter de faire l’amour. Ce qui ne signifie pas qu’ils n’aient jamais de problème de libido. Près d’une personne interrogée sur deux (49%) déclare ainsi avoir déjà rencontré un problème sexuel associé à un manque de désir au sein du couple. Chez les hommes, les problèmes d’éjaculation précoce (31%) et les troubles de l’érection (29%) sont également fréquemment cités.
Enfin, si plus de trois quarts des Français (76%) reconnaissent que ces pannes sexuelles peuvent avoir une influence négative sur leur vie de couple, 64% d’entre eux affirment aussi que la communication directe ou, en dernier recours, un médecin peuvent aider à résoudre ces problèmes.