Le Dry Humping : jouir tout habillé, c’est possible

Et oui messieurs, le sexe ne doit pas toujours passer par la pénétration… et d’ailleurs ce n’est pas forcément cela qui fera monter au 7ème ciel votre partenaire… Il existe de nombreuses manières de jouir et le dry humping parvient à se faire une place parmi la masturbation, la fellation, le cunnilingus ou autres. Encore discrète en France, parlons de cette pratique très fréquente outre-Atlantique, qui pourrait vous ouvrir de nouveaux horizons.

Le dry humping, c’est quoi ?

Sophie Marceau, dans I Love America sur Amazon Prime Video, n’en avait encore jamais entendu parler jusqu’à ce que son meilleur ami expatrié à Los Angeles lui suggère. Le dry humping est une pratique sexuelle qui consiste à frotter ses organes génitaux contre un objet ou une personne, sans les mains. Attention à ne pas lui coller l’étiquette « préliminaire », elle peut à elle seule suffire pour prendre du plaisir !

En français, on pourrait parler de “frottement sec” ou encore de “frotti-frotta”. Mais ne vous y méprenez pas, sa traduction littérale ne lui rend pas justice. Cette nouvelle tendance, à première vue innocente, peut vous garantir des orgasmes comme vous n’en avez jamais eu. Jusque-là réservé aux premières expériences solo, le dry humping s’invite de plus en plus dans les rapports en couple. 

Le dry humping n’est pas réservé à une seule catégorie de personnes, ni même à une tranche d’âge: hommes et femmes y trouvent autant de plaisir l’un que l’autre, il faut juste savoir s’y prendre. De plus, même en étant sexuellement actif depuis longtemps, vous pouvez toujours découvrir de nouvelles choses qui pourraient rendre votre vie intime encore plus épanouie. 

Comment optimiser le dry humping ?

Le dry humping se pratique tout habillé. Néanmoins, le choix de votre vêtement est très important. En effet, si le tissu est trop épais, comme avec un jean, les sensations seront moins fortes. Elles seront en revanche décuplées avec des matières fines ou qui glissent, comme le satin ou le coton par exemple.

Pour ce qui est de la position, vous pouvez laisser libre court à votre imagination, celle qui vous mettra, votre partenaire et vous, le plus à l’aise. Aussi bien en solo qu’en duo, vous pouvez commencer par vous masturber et attendre d’être au bord de la jouissance pour pratiquer le dry humping. Cela accélèrera et intensifiera votre orgasme.

Autre avantage au dry humping, c’est que comme il se pratique habillé, cela vous laisse libre d’explorer une multitude de lieux plus ou à moins à découvert…

Alors, êtes-vous ouvert pour de nouvelles pratiques ?

1 commentaire

Réagir à cet article