Sexualité pendant la grossesse

Douceur et sensualité

La grossesse est un moment particulier dans la sexualité d'un couple. Loin des idées préconçues et des craintes des hommes, voici quelques conseils précieux pour passer le cap en douceur… et en sensualité !


Premier et second trimestres : des hauts et des bas
Si, au premier trimestre, certaines femmes ne ressentent que peu de bouleversements, pour d'autres, c'est une période difficile : nausées matinales, vêtements serrés, libido dans les chaussettes…
Quoiqu'il en soit, faites très attention aux seins de votre partenaire ou vous risquez de vite vous faire remballer ! Extrêmement sensibles à cause des hormones, le moindre contact peut être un véritable supplice.

Du 3ème au 6ème mois, la femme s'épanouit : son ventre s'arrondit mais conserve encore des dimensions acceptables. C'est généralement la période la plus agréable de la grossesse. La future maman, submergée par les hormones, se sent bien et est donc disposée à faire plus de câlins. Parfois, la fréquence des rapports peut même significativement augmenter… De quoi donner un second souffle à votre sexualité !

Le ventre est désormais très présent et l'enfant se manifeste en donnant des coups : difficile d'en faire abstraction ! Pour les positions, l'affaire se complique.

  • Oubliez le missionnaire : réfléchissez bien, ça n'est pas possible ! A moins d'être contorsionniste…
  • L'amazone : placée au dessus de vous, votre chère et tendre a le ventre dégagé. Mais vers la fin de la grossesse, le bébé devient pesant et la mobilité est vraiment réduite. A essayer… sans insister !
  • Les petites cuillères : la position idéale pour cette dernière ligne droite ! L'homme est placé derrière la femme, contre son dos. Câline, cette position permet beaucoup de tendresse et sait aussi devenir coquine : vous pouvez caresser les seins et les cuisses de votre partenaire.

Quelques a priori à mettre au placard

  • Non, messieurs, n'ayez pas peur : vous ne pouvez pas toucher le bébé avec votre pénis… aussi grand soit-il. Le col de l’utérus vous bloque l’accès !
  • Toutes les femmes ne sont pas accros au sexe pendant leur grossesse.
  • Faire l'amour pendant la grossesse est bon pour vous… mais surtout pour votre chérie : si la maman se sent bien, le bébé aussi !
  • Enfin, la sexualité ne se cantonne pas à la pénétration : dans les cas (rares) de grossesse où toute pénétration est contre-indiquée, pensez aux caresses, baisers et autres massages. La sodomie, pour les adeptes, n'est pas non plus déconseillée.
Partager