RelaxNews
Il y a 8 ans

Le cybersexe avec des sextoys, c’est possible !

LovePalz révolutionne « l’amour à distance »

Il y a quelques mois déjà, l’entreprise taïwanaise Winzz avait présenté des sextoys d’un genre nouveau, annonçant la possibilité d’entretenir une relation à distance. C’est finalement le 29 mars 2013 que ces LovePalz arriveront officiellement en France.

Les LovePalz, les nouveaux jouets sexuels de Winzz, sont vendus par deux. Le Hera ressemble à un godemichet et le Zeus à une version high-tech du Fleshlight, un sexe féminin artificiel. Chaque sextoy est proposé à 189 dollars, soit environ 150 euros (et donc 300 euros pour le duo).

En passant par le site internet de LovePalz, les couples éloignés peuvent commander leur LovePalz pendant leurs séances de cybersexe. Les deux produits siamois sont dotés de capteurs de mouvement, de vitesse et de pression permettant aux partenaires d'interagir à distance en temps réel. Par exemple, le Hera pourra grandir pour reproduire l'excitation de Monsieur, et le Zeus pourra se contracter, selon le fabricant.

Une application mobile en développement

Ces deux vibromasseurs disposent de leur chargeur, résistent à l'eau et sont fournis avec une pompe à air et un piston automatique. Le fabricant prévoit de sortir une version mobile, avec une appli iOS, mais se voit retardé, selon TechCrunch, à cause des restrictions de l'App Store sur les contenus pour adultes.

La mode des sextoys interactifs

Mais d'autres sextoys interactifs existent déjà, à l'instar du RealTouch qui permet à ces messieurs d'interagir avec des images pornographiques pour « transformer ses fantasmes en réalité », selon le site du fabricant.