Est-ce que votre bodycount est important et les gens peuvent-ils avoir un avis sur celui-ci ?

©Timur Weber

Comme en témoigne l’engouement sur les réseaux sociaux, il semble que de nos jours, le nombre de partenaires sexuels ou le « bodycount » préoccupe de plus en plus de personnes. Quel est le véritable impact de ce chiffre sur notre vie sentimentale et sexuelle ? Notre entourage peut-il se permettre d’avoir un avis sur celui-ci ? Plongeons au coeur de ces questions.

Comprendre la notion de bodycount

Avant de discuter l’importance du bodycount, il est essentiel de clarifier sa définition. Le terme « bodycount » fait référence au nombre de partenaires sexuels qu’une personne a eu au cours de sa vie. Il s’agit d’une mesure quantitative qui varie d’un individu à l’autre, selon ses expériences et choix personnels.

Saviez-vous qu'il est possible de rendre vos orgasmes plus intenses ? Pas besoin de produits extra, juste de simples techniques. Découvrez le peaking ! Il va de soi qu'au cours des rapports sexue...Lire la suite

Historiquement, cette notion provient de la culture anglophone où l’on utilisait le terme « body count » pour désigner spécifiquement le nombre de décès suite à une guerre ou une catastrophe naturelle. Avec le temps et les changements socioculturels, son sens a évolué pour inclure également le nombre de relations sexuelles.

Les opinions divergentes autour du bodycount

Il n’est pas étonnant de constater que les mentalités à propos du bodycount sont très variées. Certaines personnes attribuent beaucoup d’importance à ce chiffre tandis que d’autres considèrent qu’il ne reflète en rien leurs valeurs morales ou identité. Voici quelques arguments avancés par plusieurs individus et groupes sociaux :

Le bodycount comme indicateur de fiabilité

Pour certains, le bodycount peut être perçu comme un critère permettant de juger la probité d’une personne. Un faible nombre serait synonyme de sérieux et d’engagement, tandis qu’un chiffre élevé traduirait un manque de responsabilité ou une tendance à l’infidélité. Cependant, cette vision simpliste néglige les circonstances et la complexité des relations humaines.

Une interprétation symbolique du bodycount

D’autres approches considèrent que le bodycount revêt avant tout une signification symbolique. Plusieurs femmes mettent en avant que ce concept est trop souvent utilisé pour nourrir des stéréotypes sexistes, où le nombre de partenaires change radicalement de valeur selon le sexe de la personne concernée.

Ainsi, dans certaines cultures ou petits cercles sociaux, un homme ayant eu de nombreux partenaires serait admiré tandis qu’une femme subirait des critiques négatives pour avoir simplement vécu la même chose. À l’inverse, d’autres groupes valorisent davantage les expériences diversifiées ou véhiculent des messages moins stigmatisants.

©Emiliano Vittoriosi

Les limites du poids accordé au bodycount

Même si la question du bodycount suscite de nombreux débats et passions, il est bon de prendre du recul et réaliser qu’il existe des éléments bien plus importants à considérer dans une relation et que ce chiffre n’est jamais constant puisqu’il évolue avec nos rencontres.

Les conséquences néfastes de la comparaison

En mettant trop l’accent sur notre bodycount ou celui d’autrui, nous risquons d’alimenter un climat de compétition et de jugement. Chacun se compare, peinant à s’épanouir librement dans ses choix personnels et craint d’être rejeté pour ne pas correspondre aux normes sociales préconçues.

Il est essentiel de se rappeler que la qualité d’une relation ne dépend aucunement du nombre de partenaires que l’on a eu auparavant, mais plutôt de facteurs tels que le respect, la communication, l’affection, la confiance et le soutien mutuel.

Le bodycount face aux enjeux de santé publique

L’une des principales raisons pour lesquelles il est important de connaître son bodycount réside dans la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et la responsabilité vis-à-vis de son partenaire actuel. Toutefois, l’important n’est pas tant le chiffre lui-même, mais les comportements adoptés pour éviter ces situations à risque.

  • Se faire dépister régulièrement et informer ses partenaires de son statut.
  • Favoriser un dialogue franc et ouvert sur leur propre passé sexuel.
  • Mettre en place une protection appropriée pendant les rapports sexuels.

Pourquoi l’avis des gens importe si peu

Finalement, la question à se poser est la suivante : doit-on accorder de l’importance à ce que pense notre entourage au sujet de notre bodycount ? En réalité, il n’y a pas de réponse absolue puisque tout dépend du contexte et des relations interpersonnelles. Néanmoins, quelques éléments clés peuvent nous éclairer :

Le droit à la vie privée

Comme chaque individu possède sa propre trajectoire et intimité, il est indispensable de respecter le droit à la vie privée de chacun. Cela implique notamment de ne pas s’imposer des normes ou valeur, de juger autrui ni partager des informations sensibles sans consentement préalable.

La diversité des parcours et expériences de vie

Au-delà des critères socialement acceptés, chaque personne est libre d’emprunter son propre chemin et d’expérimenter les rencontres sentimentales et sexuelles selon ses envies, besoins et limites personnelles.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Le fait d’être en couple avec un nombre important de partenaires passés peut certes influencer certaines dynamiques relationnelles mais elles sont loin d’être les seules variables à prendre en compte pour construire une relation épanouissante. Il est donc essentiel de favoriser plutôt l’écoute et la compréhension mutuelle pour vivre des moments authentiques ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *