1 million de dollars pour le préservatif du futur

Un nouveau projet financé par… Bill Gates

Bill Gates appelle via sa fondation de lutte contre le sida à concevoir le préservatif du futur. L’inventeur pourra obtenir jusqu’à un million de dollars de financement.

Un préservatif résistant, efficace, tout en donnant du plaisir

Le Dr Papa Salif Sow de la fondation Bill et Melinda Gates a fait remarquer que porter un préservatif était « comme si on prenait une douche avec un imperméable ». Il faudrait, selon Bill Gates, que le préservatif soit solide, qu’il fasse preuve d’efficacité et surtout qu’il préserve ou même qu’il accroisse le plaisir telle une deuxième peau. L’ex-patron de Microsoft a retenu onze projets de conception de préservatifs qu’il finance à 100 000 dollars chacun afin de les développer.

Différents concepts de préservatifs en développement

Parmi les nombreux projets, le graphène a retenu l’attention de Bill Gates du fait de sa solidité et de sa finesse. Cette matière a été découverte par les Prix Nobel 2010 Andre Geim et Konstantin Novoselov, chercheurs du département de physique de l’université de Manchester.

Il a également retenu la capote avec applicateur, ce qui permet une mise en place facile, pensée par Willem Van Resburg, ainsi que le projet du Conseil de famille de Californie consistant à fabriquer des préservatifs avec des poignées qui se détachent.

Le projet de l’université de l’Oregon, un préservatif fin à mémoire de forme, a aussi intéressé Bill Gates. Enfin, à San Diego, c’est un préservatif à base de fibrilles de collagène de tendons de vaches qui a retenu son attention, entre encore bien d’autres idées.

Les projets les plus fiables seront financés

Pendant dix-huit mois, la fondation Bill et Melinda Gates suivra de près les projets, et seulement les plus fiables seront financés jusqu’à un million de dollars. Avec toutes les idées repérées, il y a de fortes chances pour qu’un nouveau préservatif révolutionnaire voie bientôt le jour.

Partager