La Rédac' Masculin
Il y a 6 ans

Quand la science démonte les clichés sur le sexe

Ne croyez pas tout ce que l’on vous dit sur les relations sexuelles !

Concernant ce qui se passe sous la couette, les idées reçues sont légion… Mais, finalement, quels mythes sur la sexualité résistent aux études scientifiques ? Voici dix légendes coquines qui ont fait un flop, comme se sont amusés à le démontrer le Docteur Caroll, professeur de Pédiatrie à l’Université de Médecine de l’Indiana, et Rachel Vreeman, professeur assistant en pédiatrie dans cette même université.

Le sexe n'est pas une activité physique intense

Avec une durée moyenne de cinq minutes et un niveau d'effort modéré, un intermède "taga-boum" ne fait brûler que 25 à 125 calories : inutile donc d'espérer perdre du poids grâce au sexe, ou d'éviter les câlins fougueux avant une épreuve sportive… . Pas de risque non plus d'avoir une crise cardiaque, puisque l'acte sexuel ne provoque le décès d'un homme en bonne santé que dans un cas sur un million.

Des aphrodisiaques douteux

Malgré leur réputation sulfureuse, les huîtres et le chocolat n'ont donné aucune preuve scientifique de leurs effets sur la libido. Il en est de même pour le célèbre mythe : participer aux tâches ménagères ne dope pas la vie sexuelle masculine ! Ce qui tombe bien : la majorité des hommes ne penseraient pas au sexe toutes les sept secondes, mais plutôt une fois par jour.

Encore plus d'idées reçues !

Et pour finir ce palmarès : il n'existe pas de relation prouvée entre la taille des pieds et celle du pénis ; les testicules ne s'affaissent pas avec l'âge, même si la diminution de production de sperme peut donner cette impression ; les pilules modernes ne font plus grossir ; et l'apogée sexuelle, couramment placée entre dix-huit et vingt ans, ne correspond pas au maximum de la fréquence des relations, qui sera atteint au moins dix ans plus tard… Une bonne nouvelle pour les trentenaires !