Une partie de Twister pour séduire

L'amour, c'est simple comme une partie de Twister ! Le célèbre jeu a permis à des célibataires londoniens de trouver l'amour lors d'un speed dating original.

Pied gauche, rond jaune : trouver l’amour, c’est simple !

A l'intention des célibataires londoniens lassés du pub ou des sites de rencontres, le Shard a déroulé le célèbre tapis à pois pour une sympathique partie de Twister qui a fait prendre de la hauteur à leur quête du grand amour.

Un bon moyen pour surmonter sa timidité

Faire l'amour pour la première fois est une étape importante dans la vie d'un homme (et d'une femme aussi, bien sûr). Que l'on y pense avec émoi, excitation ou nostalgie, il y a forcément une part de...Lire la suite

Ceux ayant cherché l'amour au mauvais endroit devront-ils à l'avenir envisager de grimper à 244 mètres de haut, au niveau du pont d'observation du plus grand bâtiment d'Europe occidentale. C'est en effet en haut du Shard que le site de rencontres britannique DoingSomething.co.uk a organisé il y a quelques jours une partie de Twister bon enfant placée sous le signe du flirt.

Les disques colorés ont complètement recouvert le sol du 72ème étage, et même certaines parties de sa terrasse extérieure. Au lieu des échanges habituels de civilités timides qui mettent tout le monde mal à l'aise, l'évènement fait fi des mondanités et oblige les participants à faire connaissance en se contorsionnant en compagnie des autres célibataires.

Le Shard, un nouveau lieu très tendance

Cet été, le Shard a lancé un certain nombre d'évènements intéressants dans l'espoir de faire du gratte-ciel une destination majeure à la fois pour les touristes et pour les Londoniens eux-mêmes.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Parmi les autres évènements proposés, on compte plusieurs Silent Discos (discothèques où les gens dansent sur de la musique diffusée dans leurs écouteurs et non par des enceintes), des sessions de yoga matinales en plein air et des pique-niques dans les nuages.

Une partie de Twister en haut du Shard, à Londres