Montre-moi ton doigt, je te dirai de quelle taille sont tes testicules

La taille de l'index pourrait avoir un lien avec la taille de vos testicules. Tels sont en tout cas les drôles de résultats d'une étude coréenne.

Les hommes soucieux de la taille de leur sexe devraient s’intéresser à une étude récemment publiée par des scientifiques coréens. L’on y apprend que la taille des doigts de la main droite aurait un lien direct avec celle de leurs testicules (oui oui !).

Une étude scientifique incontestable

Les révélations de ces chercheurs coréens en étonneront plus d’un. En effet, en se basant sur un panel de près de 180 patients du service d’urologie d’un hôpital sud-coréen, ils ont pu constater que les testicules de ceux dont l’annulaire droit était plus grand que l’index de la même main étaient, en majorité, plus développés. Bien que surprenante, cette étude trouve toute son importance dans le domaine de la génétique et du développement embryonnaire.

Des facteurs déterminants parfaitement identifiés

Les généticiens savaient déjà que les mécanismes de croissance de la main et des parties génitales de l’embryon humain étaient étroitement liés et que les mêmes gênes (« Hox ») étaient à l’origine de leur croissance respective. Ce rapport direct entre la taille des doigts de la main droite et celle des testicules n’est donc finalement pas dénué de tout fondement scientifique.

Encore et toujours la testostérone

Il apparait donc que si l’annulaire est plus long que l’index, c’est avant tout à cause d’une plus grande exposition à la testostérone in-utéro, pendant la croissance du foetus. Ce même mécanisme tend à expliquer que la taille des testicules de ces mêmes individus tendra à être plus importante que la moyenne, car ce sont les mêmes gênes responsables, influencés par la testostérone.

Qu’est-ce qu’un taux de testostérone « normal » pour un homme ? Il est difficile de répondre à cette question car il n’existe pas de seuil précis pour ce qui est considéré comme « normal » Les taux de testostérone varient considérablement d’une personne à l’autre, et de nombreux facteurs peuvent influencer le taux de testostérone d’une personne.

Cela dit, en général, la plupart des hommes ont un taux de testostérone compris entre 300 et 1 000 ng/dL. Une petite minorité d’hommes peut avoir un taux inférieur à 300 ng/dL, tandis qu’un très petit nombre d’hommes peut avoir un taux supérieur à 1 000 ng/dL.

En attendant que la communauté scientifique entérine définitivement cette découverte, on vous laisse, Messieurs, vérifier la taille de vos doigts de la main droite. Au besoin, rien ne vous interdit de porter des moufles…