Que vaut la marque Eleven Paris ? Avis et meilleurs produits

Avis Eleven Paris

Eleven Paris, c’est une magnifique success story de la mode à la française à la fin des années 2000… et un déclin spectaculaire au milieu des années 2010. Aujourd’hui, Elevenparis (oui, ça s’écrit désormais comme ça) tente de se relancer en renouant avec les ingrédients qui avaient fait son succès. Pour quel résultat ? On vous donne notre avis complet ici.

L’histoire de la marque

Logo elevenparis

Les premières années d’existence d’Eleven Paris ont tout du conte de fées. C’est en 2003 que Dan Cohen et Oriel Bensimon lancent leur marque dans un local situé dans une petite rue (au numéro 11, d’où le nom d’Eleven) du Sentier, à Paris. Objectif : proposer des pièces « cool et branchées », mais avec une vraie élégance.

Pour parvenir à ce compromis, le duo se concentre sur une pièce basique (mais ô combien incontournable) du vestiaire masculin : le t-shirt. Afin de le réinventer, Eleven Paris cherche à se démarquer, à adopter une identité visuelle reconnaissable au premier coup d’oeil. Cela passera par des clins d’oeil assumés à la pop culture, avec des pièces à l’effigie de Dragon Ball par exemple, mais surtout des portraits de stars redessinés avec une moustache.

En quelques années, ces bacchantes à la Dali deviennent la signature de la marque et les t-shirts à moustache deviennent des pièces à collectionner : Kate Moss, Rihanna, Will Smith ou encore Lenny Kravitz voient ainsi leur image détournée, accompagnée du slogan d’Eleven Paris, « Life is a joke » (« la vie est une blague »). Sauf que la plaisanterie ne fait pas rire tout le monde et qu’une plainte collective est déposée pour faire cesser l’utilisation de ces portraits.

Si un accord amiable a fini par être trouvé, cette affaire a failli être fatale à Eleven Paris, placée en liquidation judiciaire en 2017. Finalement rachetée par le groupe Vog (qui était déjà actionnaire minoritaire), la marque change de logo et d’identité, passe de Eleven Paris à Elevenparis, et tente de renouer avec le succès en revenant à ses origines. Si le pari n’est pas encore gagné, les premiers retours sont encourageants : depuis le début des années 2020, Elevenparis mise sur davantage de discrétion et un style décontracté tout à fait agréable.

Notre avis sur Eleven Paris

On a beaucoup aimé le vent de fraîcheur qu’Eleven Paris a fait souffler sur la « mode branchée » à l’aube des années 2010. Et puis, on a vu des célébrités moustachues jusqu’à l’overdose, on a été inondés de campagnes publicitaires sur des panneaux 4×3 et des abribus et on a été lassés. D’autant que la croissance de la marque s’était accompagnée d’une hausse significative des prix… au détriment de la qualité.

Depuis 2018, on a envie de donner une seconde chance à Elevenparis. Avec des sweat-shirts à 89€, des chemises à 79€ et des t-shirts à 39€, cette proposition de milieu-de-gamme ne manque pas d’intérêt. Attention toutefois aux pièces trop marquées, sauf si vous avez moins de 25 ans… car il faudra aimer les vêtements colorés (et le tie-dye en 2021) pour trouver son bonheur !

Les meilleurs vêtements de la marque

Si le t-shirt a fait la grandeur (et la décadence) d’Eleven Paris, cette pièce figure toujours en bonne place dans les nouvelles collections. Au même titre que tous les hauts en général, d’ailleurs. Il y a beaucoup de modèles sympas du côté des sweat-shirts, voire des chemises imprimées (surtout pour l’été).

Avis Eleven Paris - sweat-shirt
Sweat-shirt Californie : 89€
Avis Eleven Paris - Veste tie-dye
Veste Cancun tie-dye : 95€ (48€ pendant les soldes)
Avis Eleven Paris - t-shirt
T-shirt Portland beige : 39€

Où acheter des vêtements Eleven Paris ?

Après les difficultés financières rencontrées par la marque, Eleven Paris a dû réduire la voilure en ce qui concerne le nombre de boutiques. On compte aujourd’hui 5 magasins en France (2 à Paris, Levallois, Aix-en-Provence et Lyon) et la collection est évidemment accessible sur l’eshop.

Les dernières actus de la marque

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !