Tout savoir sur Tissot : avis et plus belles montres

Avis sur la marque de montre Tissot

Née en 1853, la marque Tissot est l’une des plus populaires au monde. L’une des plus emblématiques de l’horlogerie suisse, aussi. L’atelier familial est devenu un véritable empire au sein du groupe Swatch. Mais que valent ses montres ? Est-ce « une bonne marque » ? On vous donne notre avis complet ici.

L’histoire de la marque Tissot

Logo Tissot

L’aventure de Tissot débute au coeur des montagnes du Jura Suisse, dans la ville de Le Locle, berceau de l’horlogerie qui a aussi vu naître Audemars-Piguet, Ulysse Nardin, Zénith et tant d’autres. C’est ici que Charles-Emile et son père Charles-Félicien fondent la marque Tissot le 1er juillet 1853. Ou, pour être précis, le comptoir CH. F. Tissot & Fils. A ce titre, Tissot propose non seulement de belles montres, mais fournit aussi des pièces de rechange, clés et huiles, grâce à un réseau de fournisseurs très bien pensé. Une rareté à cette époque !

Charles-Emile n’hésite pas à parcourir l’Europe, et notamment les Etats-Unis et la Russie, pour implanter des comptoirs dans de nouveaux pays. C’est ainsi que la marque Tissot franchit rapidement les frontières suisses. Décidément avant-gardiste, Charles-Emile milite également pour la création d’écoles d’horlogerie, afin que le savoir-faire helvète puisse se perpétuer de génération en génération.

Réputée pour ses montres de poche fiables et précises, la marque Tissot n’a d’autres choix que de se réinventer à l’heure de la Première Guerre mondiale (et de la Révolution russe de 1917). Cela passe alors par la conception de nouvelles montres bracelets, dont la marque reste l’une des pionnières. L’atelier familial se transforme alors en véritable manufacture horlogère, produisant l’ensemble des composants de ses garde-temps. Et quelques années plus tard, elle s’associe à Omega au sein de la SSIH (Société suisse pour l’industrie horlogère) pour renforcer son réseau de distribution.

Avec le développement de l’électricité dans les années 1920, les ondes électro-magnétiques ont tendance à dérégler les montres. C’est Tissot qui trouve la solution en premier, fabriquant la première montre-bracelet amagnétique au monde. Une caractéristique rapidement reprise par la suite par l’ensemble de ses concurrents (Alpina, Rolex, IWC…).

Toujours à la recherche de nouvelles innovations, la marque développe ses premières montres étanches dès 1938 puis tente de recourir à de nouveaux matériaux pour développer ses produits. C’est ainsi que l’Astrolon arrive en 1970, avec son mouvement sans usinage en matières synthétiques. Cette même décennie est marquée par l’arrivée des montres électroniques et la « crise du quartz ». Un vrai coup d’arrêt pour Tissot, jusqu’à l’intervention de Nicolas Hayek en 1983 et la création de la Société suisse de microélectronique et d’horlogerie (SMH), ancêtre du groupe Swatch, qui englobe alors des marques telles que Tissot, Omega, Longines et Rado.

Les maisons horlogères suisses peuvent alors repartir de l’avant, et Tissot réaffirme son goût pour l’innovation en créant par exemple la T-Touch en 1999, première montre tactile au monde.

Bénéficiant toujours de son excellent réseau de distribution, partenaire des événements sportifs les plus prestigieux, Tissot retrouve les sommets. En 2021, elle se présente comme « la marque horlogère traditionnelle suisse qui vend le plus de montres dans le monde ». Une sacrée réussite 170 ans après le début de l’aventure de Charles-Félicien et Charles-Emile Tissot.

Montre T-Touch
Montre Tissot T-Touch

Notre avis sur Tissot

En étant l’un des premiers acteurs à développer le « marketing horloger », en s’associant à des compétitions sportives et des ambassadeurs prestigieux à travers la planète, Tissot est devenue l’une des marques les plus connues au monde.

Mais au-delà de l’image, la marque suisse propose aussi des montres de qualité (quartz et automatiques), offrant un excellent rapport qualité-prix.

A lire aussi :

Les 30 marques horlogères à connaître absolument

Les montres iconiques de Tissot

Chez Tissot, les montres en acier ont la cote et parmi elles, la PRX est l’une des plus emblématiques. PR pour « Précise » et « Robuste », X, 10 en chiffre romain, pour son étanchéité à 10 ATM, soit 100 mètres.

Dans un esprit encore plus sportif, la Tissot PRS 516 rend directement hommage aux courses automobiles, comme en attestent son fond gravé et ses boutons poussoirs qui évoquent des pistons. Déclinée de multiples façons aujourd’hui, c’est l’une des références préférées des hommes dans la collection de la marque helvète. Pour les amateurs de fond marin, c’est plutôt vers la Seastar qu’il faudra se tourner !

Enfin, dans un registre « vintage chic », on a aussi un penchant pour la Visodate, notamment sa version automatique équipée du mouvement Powermatic 80.

PRX Quartz EOL : 350€
Avis Tissot - montre PRX Quartz EOL
Tissot PRS 516 Chronograph quartz : 440€
Tissot PRS 516 Chronograph quartz
Heritage Visodate Powermatic 80 : 650€
Avis Tissot - Montre Heritage Visodate Powermatic 80

Où acheter des montres Tissot ?

Dès la fin du 19e siècle, Charles-Emile Tissot a fait en sorte que ses montres soient vendues partout ou presque, de la Suisse à la Russie, en passant par les Etats-Unis. Alors forcément, aujourd’hui, rien d’étonnant à voir la marque présente dans toutes les bijouteries-horlogeries, avec des boutiques et revendeurs répartis sur toute la planète !

La même logique de réseau a accompagné le développement de l’e-commerce, puisque l’on retrouve les montres Tissot sur tous les sites spécialisés tels que Ocarat, Montres & Co, Watchmaster, Chic Time, Watchshop

Les dernières actus de la marque

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !